Fatick, 24 oct (APS) – Le nouveau ministre de l’Artisanat et de la Transformation du secteur informel, Birame Faye s’est engagé mardi à Fatick, de consolider la stratégie nationale de développement de l’artisanat en procédant à l’élargissement des attributions des Chambres consulaires.

“Nous avons plus de 120 corps de métiers de l’artisanat. Alors, je m’engage à consolider la stratégie nationale de développement de l’artisanat, à moderniser et à élargir les attributions des chambres de commerce, d’industrie et d’agriculture, et des chambres de métiers, qui constituent nos représentations au niveau régional et départemental”, a-t-il assuré lors d’un entretien avec des journalistes.

“Le gouvernement dispose de mécanismes de financements classiques avec lesquels, nous sommes en partenariat comme le Fonds de garantie d’investissements prioritaires et le Fonds de financement de la formation professionnelle et technique”, a rappelé M. Faye, insistant sur « la nécessité de mettre en place des financements dédiés aux artisans”.

Le ministre de l’Artisanat et la Transformation du secteur informel dit s’engager avec les services de son département à disposer de statistiques fiables, afin de prendre “les bonnes décisions”.

« Au-delà, a-t-il poursuivi, il faut favoriser l’exploitation de nos produits artisanaux et travailler à renforcer la consommation locale.”

Environ 1 million d’artisans ont été répertoriés par le ministère et le secteur informel, qui concentre 80 % de l’économie sénégalaise, donc le premier secteur pourvoyeur d’emplois au Sénégal, a-t-il rappelé.

SDI/AB/SBS/ASB

Dans la même rubrique
Charger plus dans economie

Voir aussi...

SENEGAL-AGRICULTURE / Mabouba Diagne annonce le lancement d’un portail numérique de recensement des projets agricoles

Diourbel, 12 juil (APS) – Le ministre de l’Agriculture, de la Souveraineté ali…