Ndendory, 7 mai (APS) – Le ministre de l’Énergie, du Pétrole et des Mines, Birame Souleye Diop, a réclamé mardi aux autorités administratives de la région de Matam (nord) une liste comprenant les contacts et les adresses exactes des personnes ‘’impactées’’ par l’exploitation des mines de phosphate de Ndendory, Hamady Hounaré et Orkadiéré.

‘’Je veux qu’on reprenne totalement la liste, avec plus de précisions, avec des contacts et les adresses exactes [des personnes concernées]. On ne peut pas avoir 1.800 personnes impactées’’, a déclaré M. Diop à la fin d’une visite de la mine de phosphate de Ndendory.

Il a rencontré des personnes concernées par les indemnisations prévues par l’État en raison de l’emprise des mines de phosphate sur des terres leur appartenant.

 

Birame Souleye Diop, le ministre de l’Énergie, du Pétrole et des Mines

Il faut que ‘’toutes les parties concernées s’y mettent de manière juste’’, a ajouté Birame Souleye Diop en parlant des services administratifs chargés d’établir la liste des personnes à indemniser.

Il s’exprimait en présence du gouverneur de Matam, Mouhamadou Moctar Watt, du préfet de Kanel, Cheikh Ahmadou Ndoye, de la présidente de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives, Oulimata Sarr, et d’Ibrahima Sarr, le directeur général de la Société minière de la vallée du fleuve, chargée de l’exploitation des mines de phosphate.

Le ministre de l’Énergie, du Pétrole et des Mines a invité les personnes ne disposant pas de terres situées sur les sites d’exploitation minière à ne pas s’inscrire sur la liste à établir en vue des indemnisations.

 

Une liste de 1.804 personnes ‘’impactés’’ est entre les mains des autorités administratives de la région de Matam.

M. Diop estime qu’il ne peut pas y avoir autant de personnes à indemniser.

Les sites d’exploitation du phosphate s’étendent sur 193 hectares, dont 67 se trouvent dans la commune de Ndendory, selon les autorités locales.

Des personnes vivant dans les communes de Hamady Hounaré et d’Orkadiéré disent avoir été ‘’impactées’’ par l’exploitation minière et prétendent à des indemnisations.

Ibrahima Sarr a invité les riverains qui prétendent à être indemnisés à une concertation, à laquelle prendront part les autorités administratives locales.

‘’J’invite tout le monde à des discussions, pour qu’on puisse trouver un terrain d’entente’’, a dit M. Sarr en présence du ministre.

AT/ESF/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE / Le Djilor à Ziguinchor avec 300 containers pour entamer l’évacuation de la production d’anacarde

Ziguinchor, 28 mai (APS) – Le navire le ”Djilor” a accosté lundi au port…