Dakar, 7 mai (APS) – Le ministre de l’Environnement et de la Transition écologique, Daouda Ngom, a présidé mardi à Dakar l’ouverture d’un atelier de formation des gestionnaires et acteurs de son département, sur les nouvelles dispositions du Code des marchés publics, a constaté l’APS.

Prévu sur trois jours, cette rencontre entre dans le cadre de la mise en œuvre du Projet USAID/Appui à la gestion des finances publiques.

“Ce projet permet de promouvoir la transparence dans la gestion des marchés publics et entre en droite ligne de la politique du gouvernement du Sénégal qui promeut la bonne gouvernance, la transparence, l’éthique et la déontologie”, a-t-il dit.

Daouda Ngom intervenait à l’ouverture officielle de cet atelier, en présence de la directrice d’USAID-Sénégal, Alyssa Leggoe.

Il a souligné que cet atelier reste “très important” pour le ministère de l’Environnement, dans la mesure où il permet de renforcer la capacité de ses agents en matière de passation des marchés publics.

“Cet atelier aura certainement un impact considérable dans l’exécution budgétaire et par conséquent, dans la mise en œuvre correcte des missions qui nous ont été confiées”, a-t-il ajouté.

Il a souligné que le nouveau décret du Code des marchés publics a apporté des innovations majeures qui méritent d’être assimilées pour la conduite de la passation des marchés d’autorités contractantes et d’autres intervenants.

Daouda Ngom a rappelé que le Sénégal, comme d’autres pays de la sous-région, a procédé ces dernières années à une profonde réforme de son système des marchés publics, dans le sillage de la réforme budgétaire du cadre harmonisé des finances publiques de l’UEMOA.

“(…) il s’avère donc opportun d’organiser des sessions de formation au profit de tous les acteurs intervenant dans le processus des marchés, afin de les imprégner des dispositions contenues dans le nouveau code et ainsi, accroître leur compétence”, a-t-il fait valoir.

Alyssa Leggoe, directrice générale d’USAID-Sénégal, estime que   “la maîtrise des dispositions des marchés publics est un élément crucial pour assurer la transparence dans la gestion des deniers publics”.

Mme Leggoe a également souligné que le nouveau code des marchés publics prend en compte les préoccupations environnementales et climatiques du ministère de l’Environnement, à travers la nouvelle politique d’achats durables.

AMN/AB/ADL/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ENVIRONNMENT / La journée nationale de nettoiement vise à ”mobiliser tous les Sénégalais” pour ”nettoyer nos lieux de vies” (ministre)

Diamniadio, 30 mai (APS) – Le ministre d’Hydraulique et de l’Assainissement, Cheikh …