Dakar, 11 oct (APS) – Le secteur de la microfinance injecte ‘’en moyenne 620 milliards de francs CFA par an dans l’économie sénégalaise’’, a révélé mercredi à Dakar le directeur exécutif de l’Association professionnelle des systèmes financiers décentralisés du Sénégal, Sidy Lamine Ndiaye.

‘’Les institutions de microfinance injectent mensuellement plus de 50 milliards de francs CFA dans l’économie nationale. En moyenne, on tourne autour de 620 milliards de FCFA par année’’, a-t-il déclaré.

Sidy Lamine Ndiaye s’exprimait en marge du lancement de ‘’la troisième édition’’ du programme de formation dénommée ‘FONAMIF training session’ au profit du personnel des systèmes financiers décentralisés (SFD)’’.

‘’Le secteur de la microfinance se porte bien parce que si on regarde les indicateurs de performance du secteur aussi bien en matière de crédit, d’épargne que de production de crédit (…),  il y a plus de quatre millions de sociétaires qui contribuent activement au financement de l’économie’’, a expliqué M. Ndiaye.

Une série de formation de treize jours est organisée au profit de 47 chefs d’agence de banque et 42 chargés de clientèle pour une durée de 12 jours.

‘’Cette formation va permettre une montée en compétence des différents agents du secteur de la microfinance. Elle les aidera à améliorer leurs compétences pour pouvoir délivrer des services de qualité aux différents bénéficiaires dans leurs différentes communautés’’, a expliqué Nicole Olga Edith Mansis, directrice générale du Fonds national de la microfinance (FONAMIF).

 

Des modules de formations diplômantes ont été identifiés au bénéfice des agents de crédit et responsables d’agence, a fait remarquer Mme Mansis.

Cette formation est subventionnée à hauteur de 85% par la FONAMIF, a indiqué Nicole Olga Edith Mansis. Elle a ajouté qu’un diagnostic et un recensement exhaustif des besoins de renforcement de capacités du personnel des SFD a été “déja fait’’.

Avec ces initiatives, le FONAMIF vise à moderniser et à relever le niveau des prestations des services offerts aux clients des institutions de microfinance.

‘’Le FONAMIF appuie le secteur de la microfinance par l’amélioration de la qualité des services offerts à travers une véritable politique de renforcement de capacités des ressources humaines des institutions de microfinance’’, a relevé Mme Mansis.

Le coordonnateur du programme, Tafsir Mbaye, s’est réjoui de l’appui du FONAMIF, estimant qu’‘’il permet de mettre en évidence ce qu’on appelle la montée des compétences’’.

‘’Vous ne pouvez pas promouvoir le développement si vous ne prenez pas en considération le volet renforcement de capacité’’, a estimé M. Mbaye.

CS/MTN/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ASIE-MEDIAS / L’APS et l’AZERTAC, son homologue d’Azerbaïdjan, signent un accord de partenariat

Susha, 22 juil (APS) – L’Agence de presse sénégalaise (APS) et l’Agence d’informatio…