Kédougou, 17 mai (APS) –  Le préfet de Kédougou (sud-est), El hadj Malick Sémou Diouf a procédé vendredi,  au lancement officiel de la treizième édition Semaine tripartite, regroupant des jeunes venus du Sénégal, du Mali et de la Guinée autour d’activités culturelles, artistiques, sportives et de dialogue des peuples, a constaté l’APS.

La Semaine tripartite dont la première édition a eu lieu en mai 1980 à Kédougou, vise à renforcer l’intégration entre les trois pays de la sous-région.

”C’est un immense plaisir de me retrouver parmi vous pour les besoins du  lancement officiel des activités de la semaine tripartite. Je souhaite la bienvenue à toutes les délégations sportives et culturelles notamment celle du Mali, de la Guinée Conakry et de Kéniaba du Mali”, a déclaré le préfet de Kédougou.

Le quatrième adjoint du maire de Kédougou, Demba Ngima Doucouré, le président du bureau exécutif de Kédougou (BET), Moussa Yéro Dansokho, ont pris part à la cérémonie d’ouverture de cette 13ème édition.

El Hadj Malick Sémou Diouf a salué en cet évènement ”un grand rendez-vous de partage, d’échange et de raffermissement de lien entre les trois pays de la sous-région”.

”Durant une semaine Kédougou va vibrer au rythme des valeurs culturelles que partagent les Etats du Mali, de la Guinée Conakry et du Sénégal après une grande pause”, a-t-il expliqué

La Semaine tripartite apparaît comme un moyen privilégié de renforcer les relations sécuritaires entre ces trois Etats, selon l’autorité administrative.

Il a souligné que cet événement se tient ”dans un contexte que nous connaissons tous principalement marqué par les assauts de la menace terroriste et autres agressions du genre”.

Le président du Bureau exécutif de la semaine tripartite (BET) a rappelé l’historique de la première semaine tripartite qui a eu lieu en mai 1980 à Kédougou.

”C’est ainsi que le congrès constitutif de la semaine tripartite s’est tenu à Kédougou les 7, 8 septembre 1979, en présence des délégués venus de Kéniaba et de la Guinée Conakry. Ce congrès a mis en place les organes et a adopté une charte de la tripartite avant de prendre la résolution de designer Kédougou le lieu d’accueil de la première semaine tripartite”, a-t-il dit.

Il a invité les collectivités territoriales de la région de Kédougou et de l’Etat du Sénégal à accompagner le financement pour l’organisation de la semaine tripartite et à faciliter la tenue des réunions entre les différentes villes de la sous-région.

PID/ASB/AKS

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-TABASKI-PREPARATIFS / Au foirail du “Champ de courses” à Thiès, l’afflux de moutons tarde à faire baisser les prix

Thiès, 15 juin (APS) – Le foirail du “Champ des courses” de Thiès (ouest…