Dakar, 17 mai (APS) – La réalisatrice franco-sénégalaise Mati Diop a fait part, jeudi, de son ‘’admiration’’ et de sa ‘’fierté’’ pour le peuple sénégalais après le ‘’chapitre historique et politique’’ vécu par le pays, à la faveur de la troisième alternance politique survenue en mars dernier, avec l’élection du président Bassirou Diomaye Faye à la magistrature suprême.

‘’Je veux exprimer mon admiration, ma fierté, ma profonde gratitude au peuple sénégalais, à sa résistance et résilience extraordinaire. Je suis très admirative de ce grand chapitre historique et politique qu’on vient de vivre’’, a-t-elle dit lors de l’avant-première de son film ‘’Dahomey’’ au Seanema de Dakar.

Mati Diop se dit partagée entre la joie de célébrer son film au Sénégal et ‘’quelque chose de plus grave, plus solennel’’ qu’est ‘’cette victoire, cette révolution de la démocratie sénégalaise’’.

‘’On a vécu ces moments en tant que Sénégalaise de la diaspora, cela a été quelque chose de profondément déchirant. Je pense qu’on ne s’attendait pas à vivre cela, il est important de rappeler, parce que c’est la sidération d’une heure très sombre vécue’’, déclare la réalisatrice du film ‘’Atlantique’’.

Ce film sorti en 2019, a remporté le Grand Prix du jury au festival de Cannes, en France.

Mati Diop estime qu’il n’était pas possible d’imaginer qu’une telle violence pouvait survenir au Sénégal.

‘’Cela fait très longtemps que beaucoup de choses dérivées, beaucoup de signes avant-coureur’’ se manifestaient, rappelle-t-elle.

La réalisatrice de ‘’Mille soleils’’ (2013), très honorée par les mots prononcés sur son travail, son engagement et ses films, a exprimé son ‘’respect et sa gratitude’’ envers le peuple sénégalais.

FKS/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-EDUCATION / CFEE et BFEM : à Bakel, plus de 55 % des candidats sont des filles (IEF)

Bakel, 24 juin (APS) – Les filles constituent plus de 55% de l’effectif des candidat…