Dakar, 13 sept (APS) – Un séminaire de formation des formateurs sur l’approche écosystémique des pêches (AEP) et l’outil de suivi de la mise en œuvre de l’AEP (EAF-IMT) du projet EAF-Nansen s’ouvre, jeudi à 9 h, à l’UCAD, a appris l’APS des organisateurs.

La rencontre prévue jusqu’au 22 septembre se tiendra au CIGASS, le Centre international de recherche et de formation en génomique appliquée et de surveillance sanitaire.

La formation est initiée par la FAO et l’Institut universitaire de pêche et d’aquaculture (IUPA) de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD).

Au total, une trentaine d’enseignants-chercheurs et de spécialistes des pêches provenant de 13 pays africains (Bénin, Cameroun, Congo, Cap-Vert, Cote d’Ivoire, Gabon, Guinée, Mozambique, Sao Tomé et Principe, Maroc, Mauritanie, Sénégal et Togo) sont attendus à Dakar.

Dans un communiqué, les organisateurs soulignent que “l’objectif global de la formation est de permettre aux participants de se familiariser avec l’approche écosystémique des pêches (AEP), les modules de formation et les outils disponibles” afin qu’ils “puissent dispenser des enseignements sur l’AEP et I’EAF-IMT dans les universités africaines ou diriger des formations appliquées à la gestion des pêches.

La même source ajoute que ce séminaire est aussi ‘’une occasion pour les participants de travailler sur la situation de référence de quelques pêcheries identifiées’’, un objectif qui ‘’entre en ligne avec l’ambition du Programme d’élargir et de formaliser les formations proposées en AEP en Afrique’’.

OID/ADL/MTN

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Agenda

Voir aussi...

SENEGAL-ENVIRONNEMENT / Un projet lancé à Dakar en vue d’une pêche durable et transparente

Dakar, 18 juil (APS) – La Coalition nationale pour la pêche durable (CONAPED) a proc…