Kédougou 21 mai (APS) – Le département de Saraya, dans la région de Kédougou (sud-est), a enregistré une “nette diminution” des cas de paludisme en 2023, a indiqué mardi à l’APS son médecin-chef de district, Baba Camara.

“Nous avons réalisé en 2023, 81 538 tests de cas de paludisme, contre 85 225 en 2022, parce que nous sommes toujours dans la zone rouge”, a-t-il déclaré.

Selon lui, ”le district sanitaire a enregistré en 2023, 46 123 cas de paludisme, contre 53 389” l’année précédente.

“Vraiment, il y a une nette baisse des cas de paludisme dans notre zone, et cela nous l’avons eu grâce à un ensemble de stratégies et d’efforts fournis par tous les prestataires du district et ses partenaires […]”, a-t-il lancé.

Il a ajouté que l’utilisation des moustiquaires à longue durée d’action (MILDA) a également contribué à ces résultats, au même titre que “l’engagement communautaire dans le cadre du projet 1 point 6”. 

Baba Camara a toutefois signalé que les postes de santé sous la tutelle du district sanitaire de Saraya manquent de personnel médical communautaire.

“Normalement, dans chaque poste de santé, nous devons avoir un infirmier chef de poste de santé et une sage-femme, malheureusement, ce n’est pas le cas pour notre district. Les autorités doivent nous aider pour coupler tous les postes, parce que nous avons un problème de santé publique dans la zone”, a-t-il argumenté.

Il a ajouté qu’il y a aussi un problème d’électricité qui “se pose au niveau du centre de santé”, une situation qui affecte “tout le temps le travail médical et les patients hospitalisés au niveau du bloc opératoire”.

“Nous voulons l’installation d’un réseau électrique très puissant pour éviter la baisse de tension à chaque fois, parce que tous nos matériels, y compris le bloc opératoire, ne fonctionnement pas normalement”, a-t-il dit.

Il a invité les collectivités territoriales de Saraya à faire des efforts en aidant le district sanitaire à disposer de sa part des fonds de dotation à temps, mais aussi de carburant pour faire face aux coupures répétées de courant.

Leur appui devrait aussi aider à effectuer rapidement les évacuations des malades vers l’hôpital régional de Amath Dansokho de Kédougou. 

PID/SKS/ASG/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SOCIETE-ENFANCE / Appel à une ”mobilisation accrue” pour l’élimination du travail des enfants d’ici 2025

Louga, 12 juin (APS) – L’élimination du travail des enfants sous toutes ses fo…