Louga, 23 oct (APS) – Le Premier ministre, Amadou Ba, a procédé, à l’inauguration du lycée d’enseignement général de la commune de Koki, (Louga), une infrastructure moderne dont le coût global est estimé à  plus de 500 millions de FCFA, a constaté l’APS.

‘’Il m’est particulièrement agréable de saisir l’opportunité que m’offre la tournée économique que j’effectue dans la région de Louga, pour procéder à l’inauguration, au nom du président de la République, du nouveau Lycée d’Enseignement général de Koki’’, a-t-il déclaré dimanche.

Amadou  Ba a souligné que ‘’la construction et l’équipement de cette infrastructure de qualité répondent aux normes des nouveaux prototypes d’ouvrages scolaires et contribuent incontestablement à rehausser l’image de cette localité du Ndiambour, célèbre par son statut de foyer d’éducation et de formation’’.

‘’Ce programme de construction de nouveaux prototypes de lycées vise, entre autres, à offrir à tous les enfants du pays des possibilités équitables, en prenant en compte les disparités sociales et territoriales dans la répartition des personnels mais surtout des infrastructures et équipements scolaires’’, a-t-il expliqué.

‘’C’est dans cette optique que s’inscrit la réalisation de cet établissement d’un coût global de plus de 500 millions de francs, entièrement financé par l’État du Sénégal et qui dispose de toutes les commodités nécessaires au bon déroulement des enseignements, dans un cadre d’apprentissage propice à l’épanouissement et à la réussite’’, a-t-il poursuivi.

Selon lui, ‘’en améliorant sensiblement les conditions de travail et d’apprentissage, cet investissement doit contribuer à relever sensiblement les seuils de performances de votre établissement’’.

Il estime que cette cérémonie d’inauguration ”illustre, de fort belle manière, la vision du président de la République Macky Sall qui fait bénéficier” la commune ”d’un établissement moderne, fonctionnel, entièrement équipé, conformément à ses orientations déclinées dans le Programme d’amélioration de la qualité, de l’équité et de la Transparence”.

Amadou Ba se dit convaincu que ‘’la commune de Koki reste attachée au savoir, notamment islamique’’, rappelant que ‘’de cette localité sainte, sont sorties des générations d’érudits, formées à la bonne école, et qui ont ainsi permis à Koki de contribuer qualitativement à doter notre pays de ressources humaines compétentes’’.

Le maire de la commune de Koki, Maïsa Sellé Ndiaye a, de son côté, déclaré que ‘’le président de la République vient de satisfaire une vieille doléance des populations” qui voulaient ”un lycée depuis longtemps (….)”.

”Nos enfants allaient étudier dans les autres communes, mais grâce à la construction de ce lycée ils n’ont plus besoin d’aller nulle part car ils peuvent maintenant faire tout leur cursus scolaire dans la commune, ce qui est important pour la réussite de nos enfants à  l’école’’, a t-il salué.

Il a magnifié ”les efforts consentis par le gouvernement de Macky Sall pour doter la commune de Koki d’un lycée moderne, une infrastructure dont le coût de construction est estimé plus de 500 millions FCFA’’.

Il  a, par ailleurs, relevé les  difficultés auxquelles les populations de Koki sont confrontées notamment ”les problèmes liés à l’accès à l’eau qui demeure une problème sérieux à résoudre (….). Il a invité le PM à ”faire de son mieux pour doter la commune  de Koki d’un bon réseau hydrique’’.

DS/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SOCIETE-JEUNESSE / Matam : des jeunes exposent leurs attentes et recommandations pour le développement de la région

Matam, 20 juil (APS) – Des jeunes de Matam ont exposé samedi, leurs attentes, ambiti…