Dakar, 8 mai (APS) – Trois jours après la tenue d’une élection présidentielle à laquelle dix candidats s’étaient présentés, les Tchadiens attendent toujours les résultats provisoires sur fond de suspicions de fraudes aux dépouillements émanant du parti du Premier ministre, Succès Masra, qui brigue la magistrature suprême.

Lundi, près de huit millions de Tchadiens se sont rendus aux urnes pour élire un président de la République. Trois jours après, ils attendent la proclamation des premiers résultats provisoires officiels prévue deux semaines après la tenue du scrutin.

Mahamat Idriss Déby Itno qui dirige la transition depuis la mort d’Idriss Déby, son père, et l’opposant et Premier ministre Succès Masra, sont présentés par les observateurs comme les favoris de cette élection.

Mercredi, Les Transformateurs, le parti de Succès Masra, a dénoncé des ‘’menaces graves’’ sur la sécurité de son leader et des ‘’fraudes’’ lors des opérations de dépouillement.

La formation politique a, dans un message partagé sur Facebook, appelé le ‘’peuple tchadien à défendre sa volonté exprimée dans les urnes’’.

AKS/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-PRESSE-REVUE / Les quotidiens absorbés par la première journée des assises de la justice

Dakar, 29 mai (APS) – Les quotidiens reviennent largement mercredi sur la première j…