Dakar, 8 nov (APS) – Le Programme d’urgence de modernisation des axes et territoires frontaliers (PUMA) et l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) ont signé un protocole d’accord en vue de l’amélioration de la sécurité dans les zones frontières du Sénégal, a constaté l’APS, mercredi, à Dakar.

‘’Le protocole qu’on vient de signer ne marque pas le début de la collaboration de nos deux organisations. Nous avons mené ensemble des projets et cofinancé des infrastructures au niveau des frontières’’, a souligné Moussa Sow, le coordonnateur du PUMA, lors de la signature de l’accord.

‘’Nous sommes venus matérialiser un accord en vue du renforcement de la coopération entre deux organisations’’, a ajouté M. Sow.

Valeria Falaschi, la cheffe de la mission de l’OIM au Sénégal, estime que c’est ‘’un honneur’’ pour cette institution spécialisée des Nations unies de singer cet accord.

‘’La gestion des frontières est un aspect très important de la sécurité du pays’’, a-t-elle dit, saluant la collaboration qu’entretiennent l’Organisation internationales pour les migrations et l’État du Sénégal.

‘’Ce sont des activités de sécurisation des frontières, qui font partie des missions de notre organisation’’, a souligné Valeria Falaschi.

Depuis plusieurs mois, l’OIM et le PUMA entretiennent une étroite collaboration pour ‘’améliorer la sécurité des zones frontalières’’, selon un document de présentation de l’accord.

Leur collaboration a permis de mettre en place plusieurs infrastructures dans les régions de Ziguinchor et Kolda, dans le sud du Sénégal, affirme le même document.

‘’Après la construction du poste frontalier de Séléty (Ziguinchor) et de Pata (Kolda) par le PUMA, l’OIM a fourni le matériel nécessaire pour l’équipement de ces infrastructures de sécurité’’, ajoute-t-il.

Le Programme d’urgence de modernisation des axes et territoires frontaliers rappelle que la construction d’infrastructures dans les zones frontalières fait partie de ses missions.

ABD/ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans Société

Voir aussi...

SENEGAL-SOCIETE-ENFANCE / Kaffrine : 150 enfants sans pièce d’état civil régularisés

Kaffrine, 12 juil (APS) – Cent cinquante enfants ‘’talibés’’ sans pièce d’état civil…