Saint-Louis, 8 nov (APS) – Les efforts nécessaires doivent être fournis partout au Sénégal en vue d’une application effective de la loi criminalisant le viol et la pédophilie, a soutenu, mercredi, à Saint-Louis (nord), la responsable d’un projet de lutte contre les violences sexuelles.

Pour l’éradication de ces violences, des activités de sensibilisation et de vulgarisation de cette loi doivent être menées, a dit Aminata Samb.

‘’Contribuer à l’éradication des violences sexuelles par la sensibilisation, la vulgarisation et l’application effective de la loi criminalisant le viol et la pédophilie en zone urbaine et périurbaine dans les régions de Dakar, Thiès, Kaolack, Diourbel et Saint-Louis’’ est l’objectif du projet qu’elle dirige.

Mme Samb appelle aussi à ‘’mobiliser la communauté, les décideurs et la société civile, pour que chacun, à son niveau, dise ‘non aux violences sexuelles’‘’.

Elle s’entretenait avec des journalistes, en marge de l’ouverture officielle d’un atelier de deux jours consacré au renforcement des compétences des acteurs de la prévention des violences à caractère sexuel et de la prise en charge des victimes.

La ville de Saint-Louis a été choisie pour l’organisation de l’atelier en raison des nombreux cas de violence à caractère sexuel recensés dans la région, selon Aminata Samb.

Les responsables du projet veulent venir en aide aux victimes en leur permettant d’accéder aux structures de prévention et de prise en charge des violences sexuelles, a-t-elle dit.

Venu présider la cérémonie d’ouverture de l’atelier, le préfet de Saint-Louis, Modou Ndiaye, a adressé un mot de remerciement aux organisateurs, en l’occurrence l’Action éducative en milieu ouvert et l’Association des juristes sénégalaises.

CGD/AMD/ASG/ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-EDUCATION-EXAMEN / BFEM : 11.366 candidats attendus dans 111 centres d’examen de l’académie de Ziguinchor (IA)

Ziguinchor, 21 juil (APS) – Onze mille trois cent soixante-six candidats inscrits da…