Kolda, 17 oct (APS) – Un atelier sur la bonne connaissance des outils de planification et de gestion du Projet de développement économique de la Casamance (PDEC), s’est ouvert ce mardi à Kolda (sud) pour créer les conditions d’une intervention harmonisée et efficace des ONG partenaires.

« La rencontre d’aujourd’hui a pour objectif de créer les conditions d’une intervention harmonisée et efficace des ONG dans leurs zones d’interventions respectives sur la base d’une bonne connaissance des outils de planification et de gestion du projet et des instruments d’information et de sensibilisation », a dit Youssouf Badji, le coordinateur du PDEC.

M. Badji a saisi l’occasion pour rappeler l’objectif de développement du projet qui intervient dans la région naturelle de Casamance (Ziguinchor, Kolda et Sédhiou).

« L’objectif de développement du PDEC est de contribuer à la cohésion sociale et à la résilience des communautés en Casamance en soutenant la gouvernance locale, la connectivité et les moyens de subsistance ruraux », a expliqué son coordonnateur.

Le PDEC vise entre autres à renforcer la gouvernance locale résiliente et inclusive axée sur la communauté, améliorer la mobilité pour un meilleur accès aux marchés et aux services de base et améliorer les opportunités socio-économiques des populations dans sa zone d’intervention, a-t-il fait savoir.

Le projet, financé par le gouvernement du Sénégal et la Banque mondiale, est mis en œuvre dans la région naturelle de la Casamance pour contribuer à l’amélioration des conditions de vies des populations dans une dynamique de paix sociale pérenne, a-t-il ajouté

MG/ASB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-COLLECTIVITES-SPORTS / Mbacké : la municipalité remet des subvention aux ASC

Diourbel, 10 déc (APS)-Le maire  de Mbacké, Gallo Ba a remis, dimanche, des subventions au…