Dakar, 10 mai (APS) – Les recommandations faites au gouvernement en Conseil des ministres par le président de la République en vue de la relance de la pêche artisanale sont ‘’en phase’’ avec la charte élaborée par la Coalition nationale pour une pêche durable (CONAPED), a-t-on appris vendredi 10 mai de ses dirigeants.

‘’Les nouvelles mesures prises en Conseil des ministres sont en phase […] avec les engagements de la charte pour une pêche durable élaborée par la CONAPED’’, affirme cette organisation de professionnels dudit secteur d’activité dans un communiqué parvenu à l’APS.

Bassirou Diomaye Faye a demandé au gouvernement, mercredi dernier, de prendre les dispositions nécessaires pour préserver les ressources halieutiques et protéger les professionnels de la pêche artisanale.

‘’La CONAPED se réjouit des dispositions […] que le chef de l’État’’ a prises ‘’pour booster le secteur de la pêche’’ et l’assure de sa ‘’disponibilité’’ à ‘’accompagner l’État du Sénégal’’ dans les mesures qu’il prendra pour ce secteur.

Ses dirigeants disent dans le communiqué vouloir ‘’relever le défi de la durabilité de la pêche, ainsi que de sa gestion transparente et inclusive, au bénéfice des populations sénégalaises’’.

‘’La Coalition nationale pour une pêche durable félicite également le gouvernement du Sénégal pour les importants actes posés, qui contribuent à la gestion transparente et durable de la pêche au Sénégal’’, ajoute la même source.

Elle adresse ses ‘’vives félicitations’’ au ministre des Pêches et des Infrastructures maritimes et portuaires, Fatou Diouf, pour ‘’son engagement et son pragmatisme attestés par la publication de la liste des navires autorisés à pêcher dans les eaux sous juridiction sénégalaise, moins de deux mois après sa nomination’’.

‘’La CONAPED exhorte également les autorités sénégalaises à conserver cette dynamique de transparence et d’ouverture dans la gestion des pêches au Sénégal et leur demande de prendre toutes les mesures appropriées pour extraire du pavillon national tous les navires ayant acquis des licences de pêche de manière irrégulière’’, ajoute le communiqué.

La Coalition nationale pour une pêche durable souhaite voir l’État du Sénégal ‘’prendre […] toutes les mesures pertinentes pour assurer la durabilité de la pêche’’.

AB/ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans economie

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE / Ziguinchor : une table ronde sur les obstacles à l’accès des jeunes à la terre

Ziguinchor, 24 mai (APS) – Une table ronde sur les défis auxquels sont confrontés le…