Yeumbeul, 20 nov (APS) – Des “résultats probants” ont été enregistrés depuis 2021 dans la lutte contre la malnutrition infantile à Yeumbeul-Nord, dans le département de Keur Massar (banlieue de Dakar), notamment dans les quartiers d’intervention de l’ONG Action et développement (ACDEV), a appris l’APS de cette organisation, lundi.

Yacine Mbow, nutritionniste à ACDEV, signale qu’un site communautaire a été installé dans cette partie de la banlieue dakaroise. L’objectif consiste à ‘’pouvoir prendre en charge ces enfants malnutris, après les avoir dépistés’’, a-t-elle précisé en marge de la célébration de la Journée mondiale des droits de l’enfant à Yeumbeul.

‘’Au début, quand on faisait des visites à domicile, il y avait un taux élevé [de malnutrition]. Mais, depuis 2021, on a noté des résultats. Par exemple, les cas de diarrhée et d’enfants malnutris sont de moins en moins notés’’, a-t-elle relevé, à l’occasion de la journée.

‘’Les conseils et éducation en allaitement et alimentation du jeune enfant pour prévenir la malnutrition’’ est le thème sur lequel a été célébrée l’édition 2023 de cette journée.

Sa célébration est mise à profit pour ‘’sensibiliser les populations sur le bien-être de l’enfant’’, a-t-elle signalé.

Elle s’inscrit dans le cadre d’un projet de renforcement nutritionnel et sanitaire de la petite enfance, mis en œuvre par l’ONG ACDEV et la Fondation ‘’Nous cims’’.

Ce projet est destiné à appuyer le ministère de la Santé et de l’Action sociale dans sa lutte contre la malnutrition. Le projet intervient aussi à Saint-Louis et Dakar (Yeumbeul Nord et Yeumbeul Sud, Médina Gounass et Fadia).

Elle a mis en avant plusieurs facteurs pour expliquer la forte prévalence de la malnutrition dans cette partie de la banlieue dakaroise. ‘’La situation est un peu précaire, difficile même j’allais dire, parce qu’il y a un taux assez élevé d’enfants malnutris pour des raisons d’hygiène, de non-respect de la vaccination et aussi des règles en matière d’alimentation des enfants non adéquates par rapport à la norme’’, a-t-elle expliqué.

Maimouna Bâ, ‘’badjenou gox’’ (marraine de quartier) à Darou Salam 5, dans la commune de Yeumbeul-Nord, a salué la contribution majeure de ce projet de l’ONG ACDEV dans la lutte contre la malnutrition, notamment.

‘’Ce projet est venu nous renforcer dans notre mission de renforcement de la nutrition. On faisait déjà ce travail, mais ce projet est venu nous renforcer’’, a-t-elle insisté.

Grâce à l’appui de l’ONG ACDEV, dit-elle, les marraines de quartier sont équipées et formées pour accompagner les familles à bien suivre les enfants, à travers la sensibilisation, la formation et le suivi des enfants.

SG/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-HIVERNAGE / Touba : Cheikh Tidiane Dièye au chevet des habitants touchés par les inondations

Touba, le 20 juil(APS) – Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Cheikh…