Dakar, 19 août (APS) – Le projet alternatif  Agro Bio Vision (ABV) cherche à apporter une réponse à l’émigration clandestine par la promotion de l’agriculture bio.

Agro Bio Vision, qui se présente comme un projet alternatif, a exprimé cette volonté lors d’une réunion de mise à niveau tenue ce samedi, indique un communiqué transmis à l’APS.

L’émigration clandestine est d’après lui ‘’un fléau des temps modernes, surtout en Afrique où des jeunes périssent au quotidien alors que des solutions durables existent’’.

“Les jeunes n’émigrent pas. Ils suivent la route de leurs propres ressources qu’on a prises chez eux. Il faut une solution endogène à ce problème et ABV amène des réponses structurantes dans l’agriculture avec le bio”, a déclaré Mamour Sène, investisseur et  membre fondateur d’ABV.

‘’Préférer le soleil, la terre et l’eau pour investir et produire des solutions chez nous afin que les jeunes créent eux-mêmes l’espoir là où ils vivent’’ est le défi qu’il compte relever.

‘’Un autre constat et pas des moindres, est de voir que les terres vierges et arables inestimables de l’Afrique ne profitent guère à ceux dont le métier est lié à la terre, à l’agriculture: un paradoxe inexplicable qu’il convient de corriger’’, souligne Agro bio Vision.

ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MONDE-SPORTS / ”L’Afrique accueille, Dakar célèbre”, slogan des JOJ Dakar 2026

Dakar, 23 juil (APS) – Le Comité d’organisation des Jeux Olympiques de la Jeun…