Tambacounda, 12 oct. (APS) – Quelque cent-vingt femmes ont été dépistées, jeudi, du cancer du sein et du col à Tambacounda (est) dans le cadre de la campagne “Octobre Rose”, a-t-on appris du chef de service de la maternité de l’hôpital régional.

“Plus de 120 femmes ont été dépistées et le processus est en cours”, s’est réjoui le docteur Beydi Diarra.

Se félicitant de l’affluence des femmes à cette journée de dépistage, le gynécologue et obstétricien a relevé que ses services ont pu détecter “10 cas suspects”, autant de cas qui ont présenté des “lésions précancéreuses qui ont pu être traitées le même jour”.

Il a noté que la région orientale présente en moyenne, 20 cas confirmés du cancer dans l’année dans la tranche d’âge située entre 30 et 60 ans.

Beydi Diarra a toutefois déploré le fait que les femmes arrivent à des stades un peu avancés de la maladie.

“C’est pourquoi cette année, nous avons voulu mettre l’accent sur la prévention, sur la sensibilisation mais également sur les journées de dépistage comme celle-ci, qu’il faudra répéter durant toute l’année pour pouvoir vraiment diminuer cette prévalence”, a prôné Beydi Diarra.

Le chef du service de la maternité de l’hôpital régional de Tambacounda a notamment insisté sur l’importance du dépistage qui permet de “déceler les lésions précancéreuses qui peuvent être prises en charge sur place, avant d’en arriver à des cas complexes, nécessitant très souvent “un transfert de la patiente sur Dakar”.

BT/SMD/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SÉNÉGAL--COLLECTIVITES-ENVIRONNEMENT / Touba se prépare à reboiser 80 000 plants sur 50 kilomètres (ministre)

Touba, 22 juil (APS) – La ville de Touba (centre) se prépare à reboiser près de 80 0…