Saint-Louis, 20 oct (APS) – Le Premier ministre Amadou Bâ a décliné, vendredi, les engagements de l’Etat pour la région de Saint-Louis dans les secteurs de l’éducation, la santé, l’assainissement et le tourisme.

”Pour la réhabilitation des écoles, dès 2024, il y a un programme qui sera consacré à ce point. Maintenant, il va rester la question de la répartition entre les différentes écoles”’, a-t-il déclaré.

Amadou Bâ s’exprimait lors d’un Comité régional de développement spécial organisé dans le cadre de la tournée économique qu’il effectue dans le nord du pays jusqu’à dimanche.

Pour la construction l’hôpital de niveau 4 à Saint-Louis, le PM assure que le gouvernement est en train de ”régler les  formalités administratives et juridiques de ce projet”.

”Le financement est déjà acquis. Le ministère de l’Economie travaille d’ailleurs sur ce dossier qui est très avancé. Donc, vous aurez votre hôpital de niveau 4”, a-t-il ajouté.

Le Premier ministre a souligné aussi la nécessité d’augmenter les ressources de l’hôpital régional de Saint-Louis afin qu’il puisse répondre aux besoins des populations.

S’agissant de l’hydraulique, la question est en passe d’être réglée, a-t-il encore assuré.

“Il y a trois mois les robinets ne coulaient pas dans les quartiers de Pikine. Maintenant, cette question est totalement réglée à ce niveau”, a-t-il déclaré.

Amadou Bâ a relevé aussi la nécessité de renforcer l’assainissement dans la ville de Saint-Louis avec  notamment un programme d’urgence pour certains quartiers, avant de magnifier le potentiel touristique, culturel de la ville.

Sur le volet touristique, il a appelé le gouvernement à travailler sur le climat des affaires pour mieux attirer les visiteurs. Il a estimé qu’en mettant l’accent sur le tourisme, d’ici un an, ”on aura les moyens de construire de grands hôtels de niveau mondial dans la ville”.

Saint-Louis est également un cadre idéal pour développer le tourisme médical d’où, selon lui, ”la nécessité d’accélérer les renforcement des infrastructures hospitalières dans cette région”.

‘’Saint-Louis a le potentiel pour attirer, à l’image du Maroc, beaucoup de patients qui peuvent venir ici pour se soigner en profitant du cadre très agréable que vous avez”, a-t-il- dit.

Plusieurs autorités administratives, territoriales et chefs de services de la région ont pris pars à ce CRD spécial qui s’est tenu à la gouvernance de Saint-Louis.

AMD/ABD/AB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-JUSTICE-STATISTIQUES / La population carcérale estimée à 12910 personnes en 2023 (rapport)

Dakar, 25 juil (APS) – Le dernier rapport de l’Observateur national des lieux de pri…