Dakar, 17 oct (APS) – Le président de la République, Macky Sall a appelé, mardi à Dakar, l’Organisation pour la coopération islamique et ses pays membres à davantage investir dans la formation des jeunes afin ‘’de les préparer à une vie active et une intégration sociale réussie dans un monde marqué par l’extrémisme violent’’.

‘’Dans une société dominée par le savoir et le savoir-faire, nous devons continuer à investir massivement dans l’éducation et la formation pour préparer nos jeunes à une vie active et à une intégration sociale réussie, a-t-il dit.

Le Chef de l’Etat présidait la cérémonie d’ouverture de la douzième session du Comité permanent de l’OCI pour l’information et les affaires culturelles(COMIAC) autour du thème ‘’Quel rôle pour la jeunesse musulmane dans la promotion des valeurs islamiques de paix, de solidarité et de tolérance?’’.

Selon lui, cette thématique retenue pour cette session interpelle les Etats membres ‘’au plus haut point’’ en ce sens que ‘’la jeunesse est de loin, la composante majoritaire de la Umma islamique, son espérance et son avenir’’.
D’où cette responsabilité, indique-t-il, qui incombe aux dirigeants de ‘’préparer la jeunesse à acquérir les moyens de ses ambitions pour le futur’’.

Le président de la Réplique est d’avis que les jeunes sont exposés aux influences négatives de ‘’l’explosion sans précédent’’ des réseaux sociaux et de internet que les familles et les communautés ne parviennent pas à cerner ni à contrôler.

Macky Sall, également président en exercice du COMIAC, a exhorté l’OCI à ne pas ‘’baisser les bras’’ devant les nombreux défis qui l’interpelle.

‘’Ces défis résident dans la pauvreté et les inégalités sociales, dans l’ignorance qui affecte encore des pans entiers de nos sociétés dans le déficit en matière de développement de nos pays et dans les rhétoriques obscurantistes et populistes qui font le lit de l’extrémiste violent’’, a-t-il déploré.

Pour y parvenir, les pays membres de l’OCI doivent miser sur ‘’la formation aux métiers et au-delà de l’apprentissage théorique’’ qui est fondamental à cet égard, a-t-il insisté.

A cet effet, le Président Sall a rappelé les efforts faits par le gouvernement sénégalais dans le domaine de l’éducation, de la formation et de la modernisation des écoles coraniques.

‘’L’OCI et les Etats membres devraient certainement faire plus dans ce domaine et celui de la diffusion de nos valeurs de cultures et de civilisation, y compris l’échange d’expériences sur les meilleures pratiques’’, a-t-il plaidé.

Le président de la République a, en outre, exhorté l’OCI et ses membres à soutenir davantage l’organisation du monde islamique pour l’éducation, les sciences, la culture (ISESCO) et le Centre de recherches économique, sociales et de formation pour les pays islamiques (SESRIC) afin qu’ils jouent ‘’un rôle dans la production de la diffusion de contenus sur les valeurs de cultures et de civilisations islamique’’.

Il signale que ‘’cet effort de communication est vital dans un monde où l’opinion, la culture et les comportements sont façonnés par ceux qui maîtrisent les moyens de diffusion des images et des idées’’.

Pour appuyer cette thèse, le Chef de l’Etat a fait un rappel de plusieurs passages du Coran qui évoquent les bonnes relations que le Prophète de l’islam entretenait avec des communautés chrétiennes contemporaines, dont la plus mémorable est la délégation venue de Najran.

‘’Il est important que la Umma continue de faire connaître les valeurs authentiques de l’Islam, religion du juste milieu qui prône la modération, le savoir, le savoir-faire, le savoir être et la coexistence pacifique’’, a-t-il rappelé.

Macky Sall est aussi revenu sur la contribution des intellectuels musulmans dans le rayonnement des sciences et de la littérature, de la culture et de la philosophie, entre autres domaines.

‘’Le monde musulman a toujours contribué à la pensée intellectuelle et aux découvertes scientifiques à travers les âges. Le monde musulman, sa jeunesse en particulier ne manque pas de repères qui orientent la pensée et l’action éclairées’’.

Le président Sénégalais appelle également à une mobilisation de tous les Etats membres de l’organisation islamique ‘’afin de déconstruire les préjugés et les idées reçues et faire en sorte que le ‘’présent et le futur ne soient pas décidés en notre absence et à nos dépens’’.

FD/SMD/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ASIE-MEDIAS / L’APS et l’AZERTAC, son homologue d’Azerbaïdjan, signent un accord de partenariat

Susha, 22 juil (APS) – L’Agence de presse sénégalaise (APS) et l’Agence d’informatio…