Touba, 3 sept (APS) – Les sapeurs-pompiers ont fait état, dimanche, de neuf décès enregistrés dans des accidents de la circulation depuis l’activation du centre opérationnel de leur poste de commandement, le 1er  septembre dernier, pour les besoins du grand Magal de Touba.

‘’A moins de 24 h du Magal, la Brigade nationale des sapeurs-pompiers a enregistré 9 pertes en vies humaines, dues à des accidents de la circulation’’, a indiqué le chargé de la communication au détachement de la BNSP déployé à l’occasion du grand Magal de Touba, capitaine Ndary Ndour.

”Le bilan à mi-chemin depuis l’activation du centre opérationnel au niveau de notre poste de commandement, le 1er septembre dernier, fait état de  de 94 sorties réalisées par les sapeurs-pompiers au cours desquelles ont été enregistré 361 victimes dont 352 sauvées et 9 autres décédées’’, a-t-il précisé lors d’un entretien avec l’APS.

Le capitaine Ndary Ndour a ainsi invité les automobilistes et autres conducteurs d’engins motorisés à ‘’lever le pied et à surtout respecter le code de la route, tout en tenant compte de l’état glissant de la route en cette période d’hivernage.’’

Il a par ailleurs renseigné que le détachement de la brigade nationale des sapeurs-pompiers constitué en vue d’assurer la couverture sécuritaire et médicale de ce grand évènement est composé 595 sapeurs-pompiers et 34 engins d’incendie.

Ce personnel, dit-il, est constitué de ‘’vingt officiers dont cinq médecins, 173 sous-officiers et 402 militaires du rang”.

Ils sont dotés de matériels assez conséquents composés de 24 ambulances dont 14 de la brigade nationale des sapeurs-pompiers renforcées par dix autres ambulances du ministère de la Santé et de l’Action sociale, 15 véhicules de lutte contre les incendies, sept motos d’intervention rapide en vue de réduire les délais d’intervention, compte tenu de la densité de la circulation lors de ce grand Magal.’’

Il a aussi mentionné la mobilisation de huit engins spéciaux dont sept véhicules de secours routiers, 16 véhicules de soutien logistique et un véhicule de sauvetage déblaiement pour prendre en compte les cas d’effondrement qui ont été notés récemment dans la ville de Touba.

L’innovation cette année, selon lui, ‘’c’est le déploiement par le commandement de la BNSP de 21 camions citernes à eau, mis à la disposition du comité d’organisation du grand Magal pour prendre en compte les besoins de ravitaillement en eau, avec le soutien technique des éléments des sapeurs-pompiers”.

MK/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-BASKET / Coupe du maire de Dakar : le DUC s’adjuge le trophée pour la deuxième année consécutive

Dakar, 20 juil (APS) – L’équipe du Dakar université club (DUC) a remporté, samedi, p…