Touba, 3 sept (APS) – Le marché de Touba est bien approvisionné en bétail en provenance de la Mauritanie et du Mali à l’occasion de la célébration de la 129e édition du grand Magal prévue lundi, a révélé l’inspecteur départemental du service vétérinaire de Mbacké, Malick Sall.

“Contrairement aux craintes liées à l’hivernage, le marché a été bien approvisionné grâce notamment aux animaux en provenance du Mali et de la Mauritanie”, a dit M. Sall dans un entretien avec l’APS.

Il a indiqué que toutes les chambres froides des différents abattoirs situés à Mbacké et Touba affichent déjà le plein, à moins de 24h du Magal. Le nombre d’animaux abattus l’année dernière a été largement dépassé, surtout chez les bovins, a relevé Malick Sall.

 

Pour les besoins du Magal, a-t-il fait savoir, le service départemental de l’élevage a reçu l’appui de cinq régions qui ont envoyé des agents, en plus du dispositif régional qui tourne autour de soixante-cinq agents.

“Ces agents, répartis par équipes disséminées un peu partout dans la ville, à l’abattoir, aux foirails et notamment chez les des familles religieuses, font depuis deux jours, un contrôle régalien ante mortem et post mortem des animaux abattus durant le Magal’’, a-t-il indiqué.

L’objectif, c’est de constater et approuver si la viande proposée est propre à la consommation, selon lui. Toutefois, il estime que ‘’ce n’est qu’au niveau des abattoirs homologués que certaines pathologies spécifiques peuvent être décelées”.

L’inspecteur vétérinaire a par ailleurs indiqué que ‘’des saisies de carcasses présentant un danger pour les populations ont été aussi opérées au niveau d’abattoirs clandestins”.

’’Nous aimerions vraiment, dans le futur, qu’on puisse nous doter en moyens logistiques assez conséquents pour que ce travail de contrôle des denrées d’origine animale que nous effectuons, surtout en cette période de Magal, puisse continuer et être pérennisé’’, a-t-il plaidé.

“Le service départemental de de l’élevage ne dispose pas de véhicule. C’est à la dernière minute qu’on a reçu un véhicule pour les besoins du Magal’’, a ajouté Malick Sall.

MK/ASB/OID

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-CULTURE-DIAGNOSTIC / Matam : un officiel évoque les freins au développement de la culture dans la région

Kanel, 20 mai (APS) – Le centre culturel régional de Matam (nord) est appelé à faire…