Dakar, 2 nov (APS) – La Commission de régulation du secteur de l’énergie (Crse) va prochainement mener une enquête sur le système de facturation de Senelec, a annoncé, son président Ibrahima Niane

‘’Cela fait suite à une demande des initiateurs de la pétition sur la facturation de Senelec qui nous ont remis un mémorandum où, figure un point  qui concerne le système de facturation. En tant que  régulateur, dans de pareille situation, on s’autosaisit’’, a signalé M. Niane qui intervenait, jeudi, à Dakar, en marge d’une réunion de prise de contact avec des associations de consommateurs.

Dans ce cadre, a-t-il poursuivi, ‘’nous avons pris l’initiative de mener une enquête avec l’ensemble des parties prenantes y compris les consommateurs, Senelec et le ministère en charge de l’Energie pour voir où se situe le problème’’.

‘’Nos équipes sont en train de préparer les termes de références pour qu’ils soient bien définis afin de mieux cerner les résultats attendus et le calendrier. D’ici la semaine prochaine, nous allons inviter toutes les parties prenantes pour leur présenter les termes de références ainsi avoir leur retour’’, a fait savoir le président de la Crse.

A la suite de cela, a-t-il expliqué, ‘’nous allons définir les méthodologies pour voir comment mener l’enquête, aller sur le terrain, produire un rapport, le partager avec les parties prenantes”.

”Ainsi, les recommandations qui y seront issues vont aller vers l’amélioration  du système de facturation de Senelec. Ce qui intéresse le consommateur est de disposer de l’électricité en quantité et à moindre coût’’, a t-il souligné.

Selon lui, ”l’enquête nous édifiera clairement sur ce qui en est de ce système de facturation”.

Pour Momar Ndao, président de l’association des consommateurs du Sénégal (Ascosen), ”les commissaires doivent avoir une idée exacte des efforts à faire pour une meilleure compréhension et un meilleur échange ou une meilleure prise en compte des réclamations et anticipations par rapport à la satisfaction des besoins des populations”.

La journaliste Oumy Ndour a remis, le 20 octobre dernier, à la Commission de régulation du secteur de l’énergie (CRSE), au nom de milliers d’abonnés de la Société nationale d’électricité du Sénégal (Senelec), un mémorandum dénonçant ‘’la hausse abusive’’ des tarifs du courant électrique

SBS/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MONDE-SPORTS / ”L’Afrique accueille, Dakar célèbre”, slogan des JOJ Dakar 2026

Dakar, 23 juil (APS) – Le Comité d’organisation des Jeux Olympiques de la Jeun…