Tivaouane, 19 septembre (APS) – Le ministre de l’Eau et de l’Assainissement Serigne Mbaye Thiam a dévoilé mardi à Tivaouane une batterie de mesures qui devraient permettre de parer à tout risque de perturbation de l’approvisionnement en eau, lors du Gamou 2023.

A la tête d’une délégation, Serigne Mbaye Thiam était venu évaluer  l’état d’avancement des travaux et des actions mis en œuvre par son département dans la commune de Tivaouane dans les secteurs de l’eau et de l’assainissement,  en perspective du gamou  annuel qu’abrite cette localité, fief de la confrérie tidiane du Sénégal.

Il a indiqué que des travaux d’extension des capacités de production des quatre forages  déjà réalisés dans la cité religieuse,  sont en cours.

“On peut également noter, a-t-il ajouté, le dédoublement du piquage au niveau des adducteurs du lac de Guiers (ALG). L’année dernière on avait un seul piquage sur l’ ALG 1, cette année,  pour parer  à d’éventuelles pannes, nous avons fait un deuxième piquage sur l’ ALG 2“.

Il a annoncé la mise en place, cette année,  de “plusieurs sources d’approvisionnement“ de Tivaouane par l’adducteur du lac de Guiers numéro 1 et par l’adducteur du lac de Guiers numéro 2, en plus du déploiement d’une “batterie de forages“.

Une telle mesure va “doubler la capacité de stockage“, puisqu’aux trois châteaux d’eau existants qui pouvaient contenir un cumul de  1700 mètres-cube, s’est ajouté un quatrième que ses services ont finalisé et qui, à  lui seul,  fait 2000 mètres-cube.

 “ A côté  de ces travaux  nous avons des mesures d’appoint qui  consistent à déployer des camions citernes et des bâches à eau pour  alimenter les populations dans le besoin“, a-t-il poursuivi, faisant remarquer  qu’une manifestation où la population est démultipliée, implique des besoins en eau importants.

Selon lui, ses services entendent tirer toute la leçon des conséquences de la panne survenue l’année dernière dans le dispositif de transfert d’eau à partir du Lac de Guiers, et qui avait causé des désagréments dans l’approvisionnement, lors du Gamou 2022.

Abordant le volet assainissement, le ministre s’est beaucoup réjoui  des  “progrès“ accomplis  en termes d’évacuation des eaux usées . Le  témoignage d’une famille a montré le “grand apport“ de l’action de l’État, a-t-il dit, relevant que “des familles qui procédaient à des vidanges de fosses septiques toutes les semaines ont énormément soufflé grâce à la canalisation“. Ce qui représente pour elles une augmentation de leur pouvoir d’achat, grâce à ces dépenses en moins.

Serigne Mbaye Thiam a promis de continuer à augmenter les  branchements au réseau d’eaux usées,  dont il a visité la station de traitement.

MKB/ADI/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-UNIVERSITE-FORMATION / Clôture d’une compétition sur l’accès aux données du secteur extractif à l’UGB

Saint-Louis, 21 juil (APS) – Le club ”Ohada” de l’université Gaston Berger (UG…