Connexion

La vitrine du Sénégal

Bannière Une

01/31/2023 5:45 p.m.

SENEGAL-ELEVAGE-TIC

Pastoralisme : démarrage à Saly d'une formation sur l’utilisation du logiciel "Rural invest"

Jan. 11, 2023, 6:50 p.m.

Saly, 11 jan (APS) - Des opérateurs de mise en œuvre des sous-projets prévus dans une des composantes du Projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS-Sénégal), ont démarré mercredi à Saly (Mbour, ouest), une formation d'une dizaine de jours sur l'utilisation du logiciel “Rural invest”, a constaté l’APS.

“Il s’agira durant une dizaine de jours de doter les promoteurs et les opérateurs, d’une méthode adaptée pour faciliter l’identification des besoins d’investissement et de préparer leur plan d’affaires à travers notamment l’utilisation de l’outil Rural Invest”, a dit Bassirou Sall, directeur technique du PRAPS-Sénégal et responsable de la composante 3.

La Composante 3 du PRAPS2 prévoit un appui aux petits et moyens entrepreneurs pour la mise en œuvre de sous-projets de soutien aux chaînes de valeur du bétail à travers le financement de plans d’affaires.

Rural invest, qui est un outil développé par l’organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), fournit une méthodologie adaptée pour appuyer la préparation, l’analyse et le suivi des projets d’investissement et de création d’entreprises en milieu rural.

Selon Bassirou Sall, cinq opérateurs ont été recrutés à raison d’un opérateur pour deux départements, car le Praps-Sénégal est mis en œuvre dans dix départements.

Leur rôle sera d’accompagner les bénéficiaires du projet à la préparation des sous-projets, à leur financement mais surtout à leur mise en œuvre, a-t-il expliqué.

“C’est une démarche que nous trouvons très intéressante mais surtout utile, qui permet d’impliquer les bénéficiaires depuis la préparation des sous-projets avec la collecte des données mais également, la préparation des plans d’affaires”, a-t-il ajouté

Le logiciel “Rural invest” permettra également “d’avoir une rentabilité réelle des sous-projets et de façon cohérente et également de comparer les sous-projets”, a précisé M. Sall.

"Donc, on attend à la fin de l’atelier, que chaque participant maîtrise la démarche “Rural invest, l’utilisation du logiciel, l’installe dans sa machine et commence déjà à l’utiliser dès qu’il sera rentré à sa base”, a conclu le directeur technique du Praps-Sénégal.

MF/ASB/MD

Dans la même catégorie

La vitrine du Sénégal

APS Photos

S'inscrire à la newsletter

© 2022 APS. All Rights Reserved. Powered by EmC2 Groupe