Dakar, 25 avr (APS) – La directrice nationale de Wave Digital Finance, Coura Tine Sène, a rappelé, jeudi, à Dakar, la nécessité de renforcer le partenariat entre cette société de transfert d’argent et la direction de la police judiciaire, pour mieux lutter contre la cybercriminalité et les transactions illicites.

“Ce partenariat a pour objectif une étroite collaboration avec la direction de la police judiciaire, les forces de sécurité, dont la Gendarmerie nationale, les autorités administratives indépendantes, la Cellule nationale de traitement des informations financières et la Commission de protection des données personnelles, par exemple, ainsi que les autres opérateurs”, a-t-elle dit.

Mme Sène intervenait à une conférence consacrée aux partenariats et à la communication de Wave.

La société de transfert d’argent et les pouvoirs publics sénégalais doivent “définir un mécanisme de signalement et de coopération, qui permettra de lutter efficacement contre les nouvelles tendances de la cybercriminalité, à savoir les transactions illicites, les fraudes de toutes sortes, le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme”, a-t-elle dit.

“Nous avons compris qu’il était important, au-delà des aspects techniques et technologiques, d’accroître la confiance des usagers, par un partenariat fort de la direction générale de la Police nationale” avec Wave, a-t-elle insisté.

Coura Tine Sène soutient que les transactions frauduleuses s’effectuant via Wave représentent moins de 1 % de l’ensemble des échanges de cet opérateur de transfert d’argent.

Elle les juge insignifiantes pour cette plateforme qui a, selon elle, 3,5 millions d’utilisateurs par jour.

ABD/ESF/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-HYDRAULIQUE-REGULATION / Viabilité de la Sones et SEN’EAU : l’Etat exclut l’option de la hausse du prix de l’eau (ministre)

Dakar, 30 mai (APS) – Le gouvernement exclut toute révision à la hausse du prix de l’eau t…