Saly, 22 avr (APS) – La présidente du Golf Club de la Pointe des Almadies, Fatima Tall, a invité le nouveau gouvernement à mieux accompagner la pratique du golf, comme discipline sportive, en vue de son rayonnement au Sénégal.

”Nous lançons un appel, à travers la fédération, à l’Etat du Sénégal, au ministère du Tourisme et au ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, dont nous dépendons, pour que réellement on regarde du côté du golf“, a dit Mme Tall.

Fatima Tall prenait part à Saly (Mbour, Ouest), à la deuxième journée de la première édition du tournoi de Golf Ryder Cup Dakar-Saly 2024.

La compétition lancée à Dakar, a regroupé 32 golfeurs du Club de la Pointe des Almadies et de l’Association des golfeurs de Saly, qui a remporté la phase finale.

Pour Fatima Tall, la discipline de golf est confrontée à d’énormes contraintes au Sénégal, qui doit accueillir les prochains Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) en 2026. Ce sont des ”problèmes d’équipements, d’infrastructures, de ressources”, a-t-elle détaillé.

Selon Mme Tall, par le tourisme, le Sénégal ”peut attirer les joueurs, surtout de l’Europe où le soleil n’existe peut-être que sur trois mois, alors qu’ici, on a du soleil toute l’année“.

La présidente du Golf Club de la Pointe des Almadies invite les autorités, à travers le ministère en charge des Sports, à prendre en compte le golf dans sa politique sportive, afin de “lui accorder une place qui est à la hauteur de toutes les autres disciplines sportives”.

DOB/ADI/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MUSIQUE-NECROLOGIE-TEMOIGNAGE / Baba Maal: ”Mansour Seck était l’incarnation du patrimoine des griots du Fuuta Tooro”

Dakar, 30 mai (APS) – Le choriste et guitariste Mansour Seck, décédé mercredi à Dakar, à l…