Dakar, 24 avr (APS) – Le chef de l’État a demandé au gouvernement, mercredi, à Dakar, de créer une commission chargée de l’indemnisation des victimes des violences politiques survenues au Sénégal au cours des trois dernières années.

‘’Le président de la République s’est […] dit particulièrement soucieux du renforcement de la réconciliation nationale. Celle-ci passe, à son avis, par la justice dans le traitement adéquat des cas des victimes des évènements de janvier 2021 à février 2024, notamment les familles endeuillées et les blessés’’, affirme le communiqué du Conseil des ministres.

Selon la même source, Bassirou Diomaye Faye a demandé au Premier ministre, Ousmane Sonko, de créer ‘’une commission d’indemnisation des victimes des évènements [survenus] de janvier 2021 à février 2024’’.

Elle précise que cette commission ‘’devra s’atteler, dans les meilleurs délais, à identifier les victimes et à procéder à l’évaluation des préjudices subis, ainsi qu’à la prise en charge effective des blessés en cours de traitement’’.

Des dizaines de personnes ont été tuées dans les violences politiques survenues au Sénégal entre février 2021 et février 2024, selon diverses sources. De nombreux blessés ont également été dénombrés.

Des centaines personnes accusées d’être à l’origine de troubles à l’ordre public et d’avoir commis d’autres délits ont été arrêtées et placées en détention pendant plusieurs mois.

La plupart d’entre elles, des militants de Pastef notamment, l’actuel parti au pouvoir, ont été libérées en février et mars derniers sans être jugées.

MTN/ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE / Le Djilor à Ziguinchor avec 300 containers pour entamer l’évacuation de la production d’anacarde

Ziguinchor, 28 mai (APS) – Le navire le ”Djilor” a accosté lundi au port…