Matam, 25 avr (APS) – Trois hommes ont été condamnés par le tribunal de Matam (nord) à des peines variant entre six mois de prison avec sursis et deux ans d’emprisonnement ferme, pour des faits de vol et de recel de bétail, a constaté l’APS, jeudi.

HT, un habitant de Matam, est accusé du vol d’une chèvre à Réwoyel, un village mauritanien situé près du fleuve Sénégal.

Selon une version des faits jugés, ce jeune maçon aurait utilisé une pirogue pour convoyer l’animal volé à un habitant de ce village.

Il a nié les faits pour lesquels il était jugé et a soutenu que la chèvre avait été volée par un homme qui a bénéficié de son aide pour traverser le fleuve.

HT est accusé aussi d’avoir vendu l’animal à un habitant de Nawel, un village de la commune de Matam.

Il a été condamné à une peine d’emprisonnement de deux ans, dont six mois avec sursis, et au paiement d’une amende de 50.000 francs CFA au prioritaire du caprin.

Un prévenu jugé pour le recel de la chèvre volée a été relaxé au bénéfice du doute.

Deux habitants des villages de Guanguel Soulé et Waoundé, dans le département de Kanel (nord), ont également été jugés pour le vol et le recel d’une vache.

IB, reconnu coupable du vol du bovin, a été condamné à deux ans de prison ferme.

Un boucher jugé pour la même affaire a été déclaré coupable de recel et condamné à trois mois de prison ferme.

Les deux prévenus vont payer solidairement la somme de 450.000 francs CFA au propriétaire de l’animal volé.

AT/ESF/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE / Le Djilor à Ziguinchor avec 300 containers pour entamer l’évacuation de la production d’anacarde

Ziguinchor, 28 mai (APS) – Le navire le ”Djilor” a accosté lundi au port…