Connexion

La vitrine du Sénégal

Bannière Une

02/05/2023 6:45 p.m.

SÉNÉGAL-SOCIETE

La dernière borne de la frontière terrestre sénégalo-malienne posée

Dec. 7, 2022, 6:55 p.m.

Kidira, 7 déc (APS) - La dernière borne de la ligne de frontière terrestre qui sépare le Sénégal du Mali a été posée mercredi, en vue d'intensifier les relations sécuritaires entre les deux pays et de favoriser l’intégration des communautés.

“Cette réalisation ne doit pas constituer une séparation, encore moins un point de discorde entre les peuples”, a déclaré le général de division Mbaye Cissé, président de la Commission nationale de gestion des frontières.

 

“Au contraire, elle doit accroitre voire intensifier ou redynamiser les relations sécuritaires qui unissent les deux pays”, a-t-il dit lors de la cérémonie de pose de cette dernière borne de la frontière terrestre sénégalo-malienne.

 

Le général de division Mbaye Cissé a émis le souhait de voir cet espace transfrontalier devenir “une passerelle et non un mur (…)'', plutôt ”un outil d'intégration pour l'épanouissement" des communautés des deux pays.


“Cette initiative inédite doit refléter l’intégration entre les deux Républiques sœurs qui ont toujours vécu en parfaite harmonie”, a souligné le général Cissé, par ailleurs chef d’état-major particulier du président de la République.


La campagne de bornage de la frontière entre le Sénégal et le Mali a débuté le 20 novembre 2021.


Elle constitue une composante du programme frontière de l’Union africaine mise en œuvre avec le soutien technique et financier de l’agence allemande de coopération internationale (GIZ).


Cette initiative a pour but de faciliter et de promouvoir la coopération transfrontalière entre les collectivités, les circonscriptions administratives et les établissements publics des deux pays.


Au total 163 bornes ont été réalisées sur la partie exondée (émergeant de l'eau) de la ligne frontière. Pour la première phase, 82 bornes ont été posées et 81 pour la seconde.


“Cette frontière ne saurait constituer une barrière entre les populations qui ont tout en partage, à savoir l’histoire, la culture et la géographie”, a assuré Moussa Bilane, conseiller technique du ministre malien de l’Administration territoriale et de la Décentralisation.


A l'en croire, les autorités maliennes souhaitent à travers ce bornage, l’approfondissement des relations de bon voisinage et de coopération transfrontalière avec le Sénégal.
 

“Les autorités du Mali retiennent que le bornage sert de tremplin et ouvre largement la voie à une autre ère, celle des échanges fructueux et de la coopération pour l’approfondissement des relations de bon voisinage et de coopération transfrontalière”, a-t-il dit.
 

SDI/BK/ASG

Dans la même catégorie

La vitrine du Sénégal

APS Photos

S'inscrire à la newsletter

© 2022 APS. All Rights Reserved. Powered by EmC2 Groupe