Dakar, 8 oct (APS) – Le gouvernement du Sénégal a réitéré dimanche la nécessité de “raviver au plus vite’’ les négociations entre les parties prenantes pour parvenir à l’objectif fixé par les Nations unies d’arriver à deux Etats indépendants, a appris l’APS de source diplomatique.

“En sa qualité de président du Comité des Nations unies pour l’exercice des droits Inaliénables du peuple palestinien, le Sénégal réitère la nécessité de raviver au plus vite les négociations entre les Parties, en vue de parvenir à l’objectif fixé par les résolutions pertinentes des Nations Unies, de deux États indépendants’’, explique un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Les résolutions de l’ONU avaient préconisé l’existence de deux États indépendants, Israël et Palestine, vivant côte à côte, à l’intérieur de frontières sûres et internationalement reconnues, a rappelé le texte.

Dakar a aussi condamné les attaques à l’origine de cette nouvelle spirale de la violence et appelé toutes les parties à la “retenue pour éviter d’aggraver un bilan humain et matériel déjà lourd’’.

“Le Sénégal est gravement préoccupé par la reprise des hostilités dans le conflit israélo palestinien le samedi 7 octobre 2023’’, a insisté le document.

Israël et la bande de Gaza sont en guerre et les morts se comptent par centaines de part et d’autre après le déclenchement samedi d’une offensive militaire surprise et spectaculaire du Hamas.

Le mouvement palestinien constitué d’une branche politique et d’une branche armée a tiré des milliers de roquettes, infiltré des combattants en territoire israélien et capturé des civils et militaires israéliens.

MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-DEVELOPPEMENT-JEUNESSE / Développement de Matam : des jeunes exposent leurs attentes et recommandations

Matam, 20 juil (APS) – Des jeunes de Matam ont exposé, samedi, leurs attentes, ambit…