Dakar, 7 nov (APS) – La Société des pétroles du Sénégal (Petrosen) sera à terme le partenaire majoritaire de la future association devant exploiter les champs gaziers de Yakaar et Téranga, à la suite de la renonciation totale, par BP, du bloc offshore profond (COP), indique un communiqué reçu à l’APS.

‘’Après des mois de discussions et d’échanges sur la stratégie de développement des ressources gazières du bloc Cayar Offshore Profond (COP), les divergences de vues entre l’Opérateur historique BP (60%) et les autres membres de l’Association non-opérateurs (Petrosen (10%) et Kosmos (30%) ont pu être solutionnées avec la renonciation totale, par BP, à tous ses droits et obligations sur le bloc COP, conformément aux dispositions juridiques en vigueur’’, explique-t-il.

Le communiqué signale que ‘’cette renonciation s’accompagne d’un transfert du rôle d’opérateur à Kosmos et du transfert de ses intérêts (60%) aux deux entités restantes dans l’association (Petrosen et Kosmos), au prorata de leurs participations respectives, soit 15% pour Petrosen et 45% pour Kosmos’’.

Il précise qu’il est convenu que les parts dues à Petrosen ‘’au titre de cette renonciation’’ seront portées par Kosmos jusqu’à l’entrée en phase d’exploitation, au même titre que les 10% additionnels d’option d’augmentation déjà prévus par le contrat de recherche et de partage de production (CRPP).

Le communiqué informe qu’à l’entrée en phase d’exploitation, la société nationale Petrosen pourra faire passer sa participation de 10% à 35%, sans contrepartie aucune.

Il signale qu’il est prévu l’entrée dans l’association d’un nouveau partenaire par cession croisée de 32% des parts de Kosmos et 1% des parts de Petrosen.

A terme, l’association sera composée comme suit :  Petrosen : 34% ; Kosmos : 33% ; un nouveau partenaire : 33%.

Le communiqué souligne que cette ‘’nouvelle association’’ fera     de Petrosen le ‘’partenaire majoritaire’’.

Le communiqué indique que cette structuration marque un ‘’tournant’’ dans la ‘’montée en puissance’’ de la société nationale. Elle lui permettra de jouer un rôle de plus en plus ‘’prépondérant’’ dans la configuration des associations en charge de l’exploitation des ressources d’hydrocarbures du pays.

Petrosen dit travailler avec son partenaire Kosmos sur un concept de développement ‘’innovant’’, qui donne la priorité à la livraison rapide et compétitive du gaz naturel sur le marché intérieur combiné à la production de gaz naturel liquéfié (GNL) destiné à l’exportation.

Ce partenariat se fait selon Petrosen, en accord avec les stratégies gas-to-power et gas-to-industry impulsées par l’Etat du Sénégal.

Les champs Yakaar et Téranga ont été découverts respectivement en 2015 et 2016, avec des ressources en gaz récupérables de plus de 20 TCF (environ 560 milliards de mètres cubes).

MFD/ASG

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-HYDRAULIQUE-SOCIAL / Adduction d’eau potable : 50 branchements sociaux pour des ménages pauvres de Louga  

Louga, 20 juil (APS) – Le président du collectif des Lougatois pour l’entre-ai…