Bambey, 29 août (APS) – Le chef du service départemental de l’urbanisme de Bambey (centre), Khadim Fall, invite les maires à davantage se former à la gestion foncière pour être en mesure d’éviter les incompréhensions notées entre eux et les populations.

‘’Le constat, c’est que beaucoup d’élus locaux ne maîtrisent pas les textes sur la gestion foncière. C’est pourquoi il y a souvent des incompréhensions entre eux les populations, surtout quand il s’agit de faire des lotissements’’, a-t-il signalé dans un entretien avec l’APS.

À son avis, l’urbanisme étant une compétence transférée par l’État aux collectivités territoriales, les maires doivent se former à la gestion des terres pour bien la maîtriser.

En ce qui concerne le département de Bambey, ‘’le service départemental de l’urbanisme, bras technique de l’État, est tout à fait disposé à les accompagner’’, a assuré M. Fall.

La subdivision administrative dont il dirige le service de l’urbanisme n’est pas encore touchée par la spoliation foncière, selon lui.

Mais à Bambey, ‘’les limites du territoire communal ont été atteintes depuis 2021, une situation qui empêche la mairie de jouir pleinement de sa position géographique qui fait d’elle un carrefour’’, a-t-il souligné.

La solution à ce problème est à chercher ‘’nécessairement dans l’intercommunalisation’’, le moyen de ‘’booster le développement’’ de la municipalité, selon M. Fall.

‘’La mobilisation des communes dans un projet d’intercommunalité va permettre de mettre en œuvre un nombre important de projets, comme cela s’est fait dans le département de Mbour. C’est la raison pour laquelle j’invite les maires à s’organiser pour aller vers l’intercommunalité’’, a ajouté le chef du service départemental de l’urbanisme.

MS/MK/ASB/OID/ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-TRANSPORTS / Transports : vers l’élaboration de stratégies répondant aux besoins actuels et futurs

Dakar, 18 juil (APS) – Le ministre des Infrastructures et des Transports terrestres et aér…