Dakar, 25 oct (APS)- Une trentaine de chefs d’Etat-major des armées de l’air africaines ainsi que des acteurs de l’industrie aéronautique prennent part au deuxième forum “Africa Air Force” qu’accueille la capitale sénégalaise pendant deux jours (25 et 26 octobre) pour discuter de “l’emploi des drones dans les conflits modernes”, a constaté l’APS.

“Le changement de paradigmes noté dans l’usage des drones dans les conflits majeurs durant ces trois dernières années a révolutionné les rapports de force dans la troisième dimension”, a fait remarquer Chef d’état-major de l’Armée de l’air sénégalaise, Papa Souleymane Sarr.

Il s’exprimait à la cérémonie d’ouverture de ce from de deux jours, en présence du ministre des Forces armées, El Hadj Omar Youm, du CEMGA, le Général de Corps d’Armées Mbaye Cissé ainsi que d’autres personnalités diplomatiques et d’autorités civiles et militaires.

”L’utilisation massive d’engins téléguidés rendue possible par l’accessibilité de la technologie et des coûts dérisoires de sa mise en œuvre devient une véritable menace pour toute armée de l’air aussi moderne qu’elle puisse être”, a alerté le Général Papa Souleymane Sarr.

Selon le Chef d’état-major de l’Armée de l’air sénégalaise, “les bulles de protections des défenses anti-aériennes les plus sophistiquées se sont révélées d’une relative efficacité”, ajoutant que “ces outils modernes, employés en complémentarité avec les plateformes habilitées, devraient permettre d’agir plus efficacement sur tout le spectre de la conflictualité”.

Pour sa part, le ministre des Forces armées a salué “la qualité de l’organisation de l’évènement et la pertinence des messages délivrés”.

El Hadji Omar Youm s’est dit attendre à de “fortes recommandations”,  relatives notamment à la corrélation entre “les forces aériennes et l’emploi de nouvelles technologies.

Il a aussi annoncé un “important” programme de mise à niveau des armées sénégalaises en vue de leur permettre de mieux faire face aux menaces.

Ce forum qui se poursuit jusqu’à jeudi va abriter également des discussions interactives et multidisciplinaires, ainsi qu’une exposition internationale mettant en évidence les derniers équipements et solutions disponibles pour soutenir les Forces armées de la région africaine, a-t-on appris des organisateurs.

AN/SBS/SMD/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-JUSTICE-STATISTIQUES / La population carcérale estimée à 12910 personnes en 2023 (rapport)

Dakar, 25 juil (APS) – Le dernier rapport de l’Observateur national des lieux de pri…