Dakar, 31 août (APS) – Le projet “Gouvernance, migration, développement” (GMD) a atteint ses objectifs avec 1003 jeunes et 20 organisations de la société financés, respectivement à hauteur de 850 millions de francs CFA et 150 millions de francs CFA, a révélé, jeudi à Dakar, le directeur général des Sénégalais de l’extérieur, Amadou François Gaye.

“Le projet GMD a pu atteindre ses objectifs. Nous avons reçu environ 26 000 demandes et nous avons pu toucher mille trois jeunes à hauteur de 850 millions francs CFA et vingt organisations de la société civile à hauteur 150 millions francs CFA”, a-t-il magnifié lors de la cérémonie de clôture du projet GMD, qui arrive à terme au Sénégal après cinq ans et six mois d’exécution.

Amadou François Gaye souligne que le projet a permis d’installer les 14 bureaux d’accueil et d’orientation (BAOS) destinés aux migrants de retour et aux potentiels migrants qui souhaitent avoir des informations dans le cadre de la migration. Il a aussi relevé aussi que ce projet a permis d’acheter du matériel roulant, notamment des motos et des véhicules pour accéder aux populations qui ont besoin d’informations, ainsi que du matériel pour les BAOS installés dans les 14 régions du Sénégal.

‘’Le projet ”Gouvernance, migration et développement” a touché des secteurs clés dans l’accompagnement des migrants de retour et des potentiels migrants. Ce projet a été l’occasion aussi pour le ministère de dire aux jeunes qu’il y a une possibilité de réussir au Sénégal et nous leur avons montré les voies à suivre pour voyager de manière sûre et ordonnée’’, a-t-il ajouté.

Mis en place en mars 2018, le projet GMD avait pour mission de contribuer à la bonne gestion des migrations et à la lutte contre les déplacements forcés et la migration irrégulière. Il visait aussi à renforcer la gouvernance inclusive de la migration au Sénégal et à améliorer la synergie migration et développement.

Ce programme est financé par le Fonds fiduciaire de l’Union européenne pour l’Afrique et exécuté par la Direction générale d’appui aux Sénégalais de l’extérieur, à travers les bureaux d’accueil, d’orientation et de suivi (BAOS). ”Le projet, à travers les BAOS, va se poursuivre grâce à l’appui budgétaire de l’Union européenne”, a annoncé le directeur des Sénégalais de l’extérieur.

‘’Je veux dire aux à nos partenaires qu’il est encore possible d’arrêter la migration irrégulière à travers ce genre de projets qui donnent espoir aux jeunes qui veulent réussir au Sénégal’’, a lancé Amadou François Gaye à l’endroit des partenaires.

ABD/ASG/ADC

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ENVIRONNEMENT / Un projet lancé à Dakar en vue d’une pêche durable et transparente

Dakar, 18 juil (APS) – La Coalition nationale pour la pêche durable (CONAPED) a proc…