Diamniadio, 14 oct (APS) – Le numérique concentre tellement d’opportunités que l’établissement public qui lui est dédié, l’université numérique Cheikh-Hamidou-Kane (ex-Université virtuelle du Sénégal), pourrait devenir le premier espace académique du pays en termes d’effectifs d’étudiants, a déclaré le professeur Amadou Gallo Diop, directeur général de la recherche et de l’innovation.

‘’Le numérique est devenu incontournable, avec des avantages certains, grâce auxquels on peut étudier à partir de n’importe quel endroit, sans l’obligation d’être présent physiquement’’, a souligné M. Diop.

Il présidait, vendredi, à Diamniadio (ouest), la cérémonie d’ouverture du premier colloque international ‘’AfricadigitalEdu’’, consacré au numérique dans l’enseignement supérieur en Afrique.

Avec quelque 2.000 étudiants à ses débuts, l’université numérique Cheikh-Hamidou-Kane en compte aujourd’hui environ 70.000, selon le directeur de la recherche et de l’innovation au ministère de l’Enseignement supérieur.

L’Université virtuelle du Sénégal, rebaptisée université numérique Cheikh-Hamidou-Kane en janvier dernier, a été créée sur la base de recommandations faites lors de la concertation nationale sur l’enseignement supérieur, qui a eu lieu en 2013 sous la direction du professeur Souleymane Bachir Diagne.

‘’Le numérique est devenu incontournable dans la vie des êtres humains. C’est un outil intelligent, puissant et pratique pour toute personne qui veut donner de la chance à tout citoyen qui a acquis le minimum requis pour aller vers l’enseignement supérieur’’, a souligné M. Diop.

L’importance du numérique attire de plus en plus d’étudiants vers l’université Cheikh-Hamidou-Kane

Cette importance du numérique attire de plus en plus d’étudiants vers l’université publique qui lui est dédiée, à telle enseigne qu’elle pourrait devenir le plus grand établissement d’enseignement supérieur du Sénégal en termes d’effectifs, selon le directeur général de la recherche et de l’innovation.

Les recteurs des universités virtuelles publiques du Burkina Faso et de la Côte d’Ivoire ont pris part à l’ouverture du colloque ‘’AfricadigitalEdu’’.

Cette rencontre scientifique fait partie du programme de la célébration du 10e anniversaire de l’ancienne UVS, devenue université numérique Cheikh-Hamidou-Kane.

L’ampleur du numérique a également poussé les pouvoirs publics sénégalais à construire des espaces numériques ouverts dans plusieurs régions du pays, selon le professeur Amadou Gallo Diop.

La possibilité donnée aux étudiants de poursuivre des études supérieures à l’endroit de leur choix met l’État à l’abri de la difficulté ‘’de les loger et de les nourrir’’, a-t-il signalé.

‘’On en est à un moment de l’évolution de l’humanité où les outils numériques impactent quotidiennement la vie des êtres humains’’, a souligné M. Diop, spécialiste de la neurologie.

La pandémie de Covid-19 a démontré l’importante et le caractère incontournable du numérique, selon le directeur de la recherche et de l’innovation.

ADL/SMD/ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MIGRATION-DIVERS / Saint-Louis : 57 candidats à l’émigration irrégulière interpellés par la Marine nationale

Saint-Louis, 20 juil (APS) – Une patrouille terrestre de la Base navale nord de la M…