Fatick, 18 nov (APS) – Des acteurs locaux ont soumis vendredi, au président de la République, Macky Sall, un chapelet de doléances allant de la réalisation d’infrastructures routières, à la construction d’établissements scolaires et sportifs en passant par la mise en place d’une infrastructure portuaire moderne.

Prenant la parole lors du Conseil présidentiel de développement, la première vice présidente du Conseil départemental de Foundiougne, Selbé Diouf a plaidé pour la construction d’un stade municipal.

“La commune ne dispose pas de stade. Un terrain nu, sans clôture a été attribué à la jeunesse pour leur activité sportive” a-t-elle dit.

Elle a egalement sollicité la finalisation du Daara moderne dont les travaux sont exécutés à 60%. Ainsi que la construction d’un lycée pour la commune de Passy pour remplacer celui en “état de délabrement assez avancé”.

Pour sa part, le président de l’Union nationale des chambres de métiers, Issa Dieye a invité l’Etat à construire un Centre commercial pour promouvoir le secteur de l’artisanat dans la région de Fatick.

Le président du conseil régional de la jeunesse, cheikh Faye, a plaidé pour ” l’ouverture très rapidement du port de Ndakhonga-Foundiougne pour réduire le taux élevé du chômage des jeunes.”

“Le chômage des jeunes de Fatick est encore élevé. Nous sommes impatients de voir l’ouverture très rapidement du port de Ndakhonga-Foundiougne, inauguré en 2015”, a-t-il dit sollicitant le démarrage du Domaine agricole communautaire du Niombato qui peut résorber le gap.

SDI/ABD/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-HYDROCARBURES-ENVIRONNEMENT / GTA : des pêcheurs artisanaux de Saint-Louis demandent une nouvelle étude d’impact environnemental

Saint-Louis, 19 juil (APS) – Les pêcheurs artisanaux de la Langue de Barbarie demandent un…