Connexion

La vitrine du Sénégal

Bannière Une

01/28/2023 7:07 p.m.

SENEGAL-DEMINAGE

Casamance : Environ 1 975 000 m2 de terres déminés (directeur CNAMS)

Dec. 1, 2022, 3:01 p.m.

Ziguinchor, 1 er déc (APS) - Environ 1.975.000 mètres carrés de terres ont déjà été déminés dans les régions de Sédhiou et Ziguinchor (sud), a révélé, jeudi, le directeur du Centre national d'actions antimines du Sénégal (CNAMS), Barham Thiam.

"Le déminage se poursuit. C'est une question délicate qui demande l'adhésion de toutes les parties au conflit casamançais. La discrétion anime notre évolution sur le terrain. Tout se passe bien. Aujourd'hui, avec nos partenaires, nous avons déminé environ 1.975.000 mètres carrés dans les régions de Sédhiou et Ziguinchor", a déclaré M. Thiam.

Dans cet entretien accordé à l'APS, lors de la célébration des 40 ans de l'ONG “Humanité et inclusion/ handicap international (HI )”, un des partenaires principaux du CNAMS, il a souligné qu'il reste “environ 1.700.000  mètres carrés de terres à déminer” . 

"Ces terres se trouvent dans le département de Goudomp (Sédhiou), particulièrement dans le Niaga et le Kaour et dans les départements de Ziguinchor, Bignona et Oussouye", a-t-il précisé, rappelant que la région de Kolda est considérée comme libérée des mines.

Barham Thiam signale que l'ONG “Humanité et inclusion/handicap International” ( HI  ) est en train de travailler au déminage du secteur de Nyassia, dans le département de Ziguinchor.

"Avec cette dynamique de paix qui est enclenchée, plus rien ne pourra nous arrêter à davantage déminer", a-t-il assuré.

Selon son responsable Ousmane Diallo, de 1998 à 2022,  HI a déminé 800.000 mètres carrés de terres en Casamance. Il a ajouté qu'en 2022, l’organisation a traité 90.000 mètres carrés pour une remise à disposition aux populations et relevé 143 mines et des restes d’explosifs de guerre.


En 40 ans de présence en Casamance, dit-il, HI a réalisé de nombreux investissements dans les domaines de l'éducation et de la santé.

Elle a également appuyé les populations déplacées de retour, compte non tenu des actions de  sensibilisation et de plaidoyer menées sur le handicap et l'inclusion et la formation de 120 enseignants sur l'éducation aux risques.

MNF/ASG/BK

Dans la même catégorie

La vitrine du Sénégal

APS Photos

S'inscrire à la newsletter

© 2022 APS. All Rights Reserved. Powered by EmC2 Groupe