Diamniadio, 16 oct (APS) – Le nouveau ministre des Transports aériens et du Développement des infrastructures aéroportuaires, Antoine Mbengue, a invité les aéroports à investir dans les technologies pour ”garantir la résilience dans le secteur’’.

‘’Il est important de continuer à investir dans les solutions technologiques innovantes pour garantir la résilience dans le secteur’’, a déclaré M. Mbengue, à l’ouverture officielle lundi, à Diamniadio, de la 70ème conférence régionale de l’ACI (Airports council international), section Afrique.

Il a souligné que ‘’la technologie est un pilier essentiel de l’aviation moderne, que cela soit dans les opérations aériennes dans la sécurité, la sûreté, la gestion des aéroports’’.

De fait, la conférence de l’ACI Afrique offre, selon lui, ‘’une opportunité unique et une plateforme idéale pour les aéroports et autres parties prenantes de l’aviation, experts et exposants du monde entier pour réseauter, partager des informations et développer une vision commune pour l’avenir des activités aéroportuaires en Afrique’’.

‘’Le transport aérien est un secteur en perpétuelle mutation qui fait régulièrement face à des enjeux technologiques, sécuritaires, économiques, environnementaux, entre autres’’, a-t-il dit.

‘’Ces enjeux,  a-t-il expliqué, sont liés à l’exploitation courante des aéroports et des aéronefs ainsi qu’à la fourniture de services de qualité aux clients’’, ce qui, selon lui, ”interpelle les dirigeants d’aéroports sur les solutions à mettre en œuvre pour répondre à nos besoins sans cesse croissante’’

A ce propos, a estimé le ministre,  ‘’l’adoption de technologies avancées telles que la biométrie; les systèmes de gestion des passagers et les outils de gestion de crise; peut renforcer la résilience en permettant une réponse plus rapide et plus efficace aux crises’’.

‘’Le Sénégal a très tôt compris la nécessité d’accompagner le développement de ce secteur très stratégique pouvant permettre de répondre aux exigences internationales dans le secteur’’, a dit le ministre relevant la pertinence de ce thème principal de la conférence  sur la ”résilience et la technologie”.

Pour sa part, Ali Tounsi, secrétaire général d’ACI région Afrique, a indiqué que ‘’le trafic aérien en Afrique était en croissance en 2017 avant la pandémie de Covid-19’’.

‘’Cette crise a dévasté la croissance, entraînant une baisse de 99% du nombre de passagers en avril 2020 à cause de la fermeture des frontières’’, a-t-il fait savoir, rappelant qu’‘’en 2022, le trafic a repris jusqu’à 78,6% au niveau des passagers de 2019’’.

M. Tounsi qui note un fort taux croissance dans les aéroports en 2022, a  indiqué qu’en 2023, l’Afrique atteindra le niveau de 2019, soit 223 millions de passagers.

Il a relevé que moins de 50% des aéroports sont certifiés en Afrique.

‘’Trente aéroports africains ont la certification accréditation carbone, soit 43% du trafic passagers sur le continent’’, a-t-il fait savoir.

Le président de ACI Africa  Mozambique, Emmanuel Chaves, a souligné que ‘’la volatilité du secteur aéronautique qui a été profondément touchée au cours de la récente pandémie est un signal d’alarme retentissant pour tout le secteur”.

‘’Elle nous invite à reconnaître l’importance cruciale de consolider notre résilience commerciale afin d’être mieux préparés aux nouveaux défis et crises, et de naviguer en toute confiance vers les futurs impératifs du transport aérien”, a-t-il soutenu.

Pour M. Chavez, ”cette conférence se focalisera sur la nécessité d’adopter des initiatives audacieuses et des concepts innovants pour créer un changement de paradigme et dynamiser l’avenir de l’aviation’’.

‘’Ce sera, notamment, précise-t-il, en termes de demande de passagers, de ressources financières, de technologie intelligente et d’objectifs de développement’’.

CS/SBS/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-HIVERNAGE / Touba : Cheikh Tidiane Dièye au chevet des habitants touchés par les inondations

Touba, le 20 juil(APS) – Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Cheikh…