Dakar, 18 sept (APS) – Le portefeuille des investissements en cours de la Banque africaine de développement (BAD) au Sénégal est d’environ 1.229,6 milliards de francs CFA, a déclaré, lundi, à Dakar, le chef de son bureau régional dans le pays, Mohamed Chérif, soulignant que ‘’de grands projets sont en cours dans différents secteurs’’.

‘’Nous avons un portefeuille global de plus de 2 milliards de dollars US (environ 1.229,6 milliards de francs CFA) en cours d’exécution au Sénégal en termes de financement’’, a dit le fonctionnaire de la BAD.

Il présidait la cérémonie d’ouverture d’un atelier consacré au déploiement d’une solution informatique de supervision à distance des projets de la Banque africaine de développement.

‘’De grands projets sont en cours au Sénégal’’, a souligné Mohamed Chérif, précisant qu’ils sont en train d’être mis en œuvre dans les transports et l’agriculture notamment.

La Banque africaine de développement intervient dans le financement des agropoles, ‘’qui tiennent à cœur le gouvernement’’ du Sénégal, selon son représentant dans le pays.

L’institution financière contribue en même temps au désenclavement des régions sénégalaises, a-t-il dit.

‘’Il y a beaucoup de projets en cours, et nous sommes très optimistes’’, a ajouté Mohamed Chérif, assurant que la solution informatique de supervision à distance des projets va permettre d’‘’optimiser la collecte, l’analyse et la gestion des données’’ des projets que déroule la Banque africaine de développement au Sénégal.

‘’La BAD est souvent confrontée aux défis de la formation, des données fiables et de la mobilisation des ressources budgétaires’’, que la nouvelle solution va aider à relever, a souligné son représentant au Sénégal.

Selon Mohamed Chérif, cette technologie sera mise à la disposition de tous les intervenants dans l’exécution des projets de la banque de développement en terre sénégalaise.

Le nouvel outil va servir à collecter des données précises et fiables à l’aide d’appareils mobiles, selon Gaspard Dodo, un expert chargé de son ‘’implémentation’’ au Sénégal.

‘’Ces données seront ensuite téléchargées dans le système de la solution informatique et pourront être vérifiées et analysées par les parties prenantes de chaque projet’’, a-t-il expliqué.

Selon M. Dodo, le nouvel outil sera utilisé par les ministères, auxquels il va permettre de ‘’suivre en temps réel les projets de la BAD au Sénégal’’ et de ‘’mieux planifier les futures interventions’’.

CS/ESF/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-COLLECTIVITES-GOUVERNANCE / Le gouverneur Ousmane Kane vante les mérites de la politique de gouvernance des frontières

Kaolack, 19 juil (APS) – Le gouverneur de la région de Kaolack (centre), Ousmane Kan…