Connexion

La vitrine du Sénégal

Bannière Une

02/05/2023 5:52 p.m.

SENEGAL-SOCIETE-FORMATION

DIOURBEL : 75 JEUNES ET FEMMES FORMÉS DANS LE DOMAINE AGROALIMENTAIRE

Nov. 11, 2022, 11:48 p.m.

Diourbel, 11 nov (APS) - Au total 75 jeunes et femmes du département de Diourbel (centre), ont reçu vendredi leur titre de qualification professionnelle sanctionnant une formation dans le domaine agroalimentaire, a constaté l’APS.

Cette formation s’inscrit dans le cadre du programme Archipelago, une initiative de l’Union européenne (UE) portant sur la formation professionnelle en Afrique.

 

Ce programme est financé dans le cadre du Fonds fiduciaire d’urgence de l’Union européenne pour l’Afrique. Il vise à soutenir la création d’emplois, à la fois qualitatifs et durables, en Afrique centrale et de l’Ouest.

 

De cette manière, il compte répondre aux difficultés engendrées sur le continent par l’exclusion économique et sociale, la marginalisation et les situations structurelles d’inégalité qui conduisent à la migration irrégulière, selon l’Union européenne.

 

La cérémonie de remise de titres de qualification aux récipiendaires a été présidée par l’adjoint au gouverneur de Diourbel chargé des affaires administratives, Oumar Ndiaye, en présence notamment du directeur général de l’Office national de formation professionnelle (ONFP), Souleymane Soumaré.

 

M. Soumaré, qui représentait le ministre de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Insertion, s’est dit satisfait des résultats de ce projet.

 

"Nous avons une grande satisfaction parce que l’objectif principal de ce projet Archipelago, c’était d’augmenter les opportunités d’emplois pour les chômeurs mais également pour les migrants de retour", a-t-il dit.

 

M. Soumaré a tout de même invité les structures comme la Délégation à l’entreprenariat rapide des femmes et des jeunes (DER) et le Programme de développement de la microfinance islamique (PROMISE) à accompagner ces jeunes et femmes.

 

Le secrétaire général de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Dakar (CCIAD), Mbaye Chimère Ndiaye, est revenu sur le déroulement de cette formation.

 

"Il fallait former les jeunes et femmes sur la partie théorique mais aussi sur la partie entreprise", a-t-il expliqué.

 

"Elle a duré quasiment un mois. C’était une formation très intense parce qu’il fallait terminer la mise en œuvre de ce projet en respectant aussi les délais qui nous ont été imputés par notre partenaire de l’Union européenne", a-t-il ajouté.

 

Parmi les 75 jeunes et femmes bénéficiaires de ce projet, 50 ont subi une formation en transformation de céréales et légumineuses locales.

 

Les 25 autres bénéficiaires ont été formés en transformation des fruits et légumes.

 

CGD/AB/BK

Dans la même catégorie

La vitrine du Sénégal

APS Photos

S'inscrire à la newsletter

© 2022 APS. All Rights Reserved. Powered by EmC2 Groupe