Dakar, 22 déc (APS)- La fête de Noël, une célébration de  la nativité de Jésus-Christ instituée depuis le 2ème siècle, demeure un moment de paix et de réconciliation des peuples, a indiqué, vendredi, le vicaire dominical de la paroisse Saint Barnabé apôtre et directeur des écoles Pies de Thiaroye, Père Guy Sibilé Ehemba.

‘’La fête de noël a commencé à être célébré depuis le 2ème   siècle de notre ère. Elle demeure un moment de réconciliation et paix pour les peuples du monde, car c’est l’incarnation de Dieu dans le monde’’, a-t-il déclaré lors d’un entretien avec l’APS à l’occasion de la célébration de la fête de Noël.

Pour le religieux, la fête de Noël symbolise ”l’arrivée du Messie annoncé pendant des siècles par les prophètes pour sauver l’humanité”.

‘’Le peuple de Dieu était dans l’attente de l’arrivée de ce Messie-là. Raison pour laquelle, Noël qui a été fixé pour la naissance de Jésus, reste une grande fête car symbolisant l’arrivée du Christ qui doit sortir les peuples des ténèbres’’, a-t-il soutenu.

Père Guy a indiqué que le Christ étant appelé ‘’Prince de la paix’’, était venu pour restaurer le monde.

‘’Pour nous, quand Noël arrive, c’est une fête de l’espérance. C’est une sorte de ouf de soulagement, voilà celui qu’on attendait est afin arrivé pour nous sauver’’, a-t-il dit.

Il rappelé que la fête de Noël est précédée du ‘’temps de l’avant’’ pour permettre aux fidèles de se préparer afin ”qu’ils se convertissent et abandonnent le mal”.

‘’Tout cela signifie qu’avant l’arrivée du Messie, tout être humain, doit disposer son cœur à pouvoir l’accueillir et quand il arrive, cela demeure une grande fête pour nous’’, a-t-il encore expliqué.

”Noël, une fête de l’espérance” 

‘’Comme la fête de Noël est une fête de l’espérance, de la joie, de l’arrivée de ce Messie qui vient nous sauver, ce qui se passait avant est toujours d’actualité car, le Christ est là pour nous sortir encore des problèmes, des peines, etc.’’, a-t-il fait valoir.

D’après lui, ”cette fête doit permettre aux chrétiens et au monde d’oublier leurs problème tout en transmettant la joie partout où, ils se trouvent”.

‘’La fête de Noël permet la réconciliation des familles qui avaient des problèmes. On doit se dire que Noël, c’est le Prince de la paix qui nous invite à nous réconcilier’’, a-t-il soutenu ajoutant que doit être ”un moyen pour les chrétiens de montrer qu’ils sont des authentiques disciples du Christ”.

Au Sénégal, Noël constitue un moment de raffermissement de la fraternité entre les populations sénégalaises, a-t-il fait valoir en évoquant la décorations de certains lieux publics, notamment à Dakar, le signe d’une fête dans la joie, l’ouverture et la tolérance au Sénégal. .

Le vicaire dominical de la paroisse Saint Barnabé a insisté sur le fait que Noël ”demeure une fête fédératrice que les gens recherchent dans la mesure où, le Christ est venu pour tout le monde”.

‘’La fête de Noël est un miracle de la fraternité pour nous. Jésus vient nous rendre plus humain et cela renforce le dialogue Islamo-chrétien au Sénégal’’, a-t-il fait noter .

Le religieux a ainsi invité les populations à saisir ce temps de réconciliation pour promouvoir la paix, dans la période période pré électorale que le pays traverse.

AMN/SBS/AKS

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-FORMATION-COLLECTIVITES / Thiomby : plus de 30 millions de FCFA dégagés par an pour la formation des jeunes (élu)  

Thiomby, (Kaolack) 28 fév (APS) – L’équipe municipale de Thiomby, une commune …