Dakar, 26 avé (APS) – Le Conseil supérieur de la communication (CSC) du Burkina Faso a décidé jeudi de suspendre pendant quinze jours les programmes des radios britannique et américaine BBC/Afrique et de VOA, pour la diffusion d’un sujet accusant l’armée burkinabé ‘’d’exactions sur des populations civiles’’.

Dans un communiqué rendu public, le ‘’Collège des conseillers (du CSC), réuni en session extraordinaire, a décidé de la suspension des programmes des deux radios internationales émettant à Ouagadougou pour une durée de deux semaines à compter de la notification de ladite décision’’.

Il dit avoir constaté la diffusion, ‘’ce jeudi 25 avril 2024, sur les ondes et les plateformes numériques de BBC-Afrique et de VOA d’un article accusant l’armée burkinabè d’exactions sur des populations civiles’’, ajoute le communiqué, qui souligne que les ‘’accusations font suite à la publication d’un document par l’ONG Human Rights Watch sur son site internet’’.

Selon les autorités burkinabè, le contenu dudit article comporte ‘’d’énormes déclarations péremptoires et tendancieuses contre l’armée (…) sans éléments de preuve tangible’’.

Le CSC a en outre enjoint aux Fournisseurs d’Accès à Internet (FAI) de suspendre l’accès aux sites internet et les autres plateformes numériques de la BBC, de la VOA et de l’ONG Human Rights Watch à partir du territoire burkinabé.

Il ‘’invite l’ensemble des médias à s’abstenir de relayer, à travers leurs différents supports, cet article tendancieux et qui est de nature subversive. En tout état de cause, tout contrevenant s’expose aux sanctions prévues par les textes en vigueur’’, insiste le communiqué.

ABB/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MINES / Contenu local : 40 femmes du Bosséa formées à la teinture et à la saponification

Thilogne, 17 mai (APS) – Le Forum civil a formé une quarantaine de femmes issues des…