+++De l’envoyé spécial de l’APS : Daouda Ba+++

Yaoundé, 18 oct (APS) – Vingt-quatre pays africains prennent part à la 27e édition du festival “Ecrans noirs” de Yaoundé (14-21 octobre), dont le programme prévoit plusieurs panels et projections de films, avec l’ambition de contribuer à intensifier les rapports entre communautés.

“Le festival a démarré de très bonne manière parce qu’on a reçu des félicitations de partout après la cérémonie d’ouverture de la 27ème édition, samedi” 14 octobre, a déclaré le délégué général du festival, Bassek Ba Kobhio, évoquant “la présence de 24 pays africains en compétition et plus de 200 personnes invitées, panélistes comme acteurs entre autres”.

La projection de “Borom Sarret” (Le charretier), premier court métrage du réalisateur sénégalais Ousmane Sembène produit en 1963 a été l’attraction lors de la cérémonie d’ouverture de cette édition dont le Sénégal est le pays invité d’honneur, dit-il.

“Ce qui est important dans ce festival, c’est qu’on veut montrer aux gens qu’on peut être un pays africain, avoir une économie qui a d’autres priorités, mais avoir une performance dans le cinéma comme le Sénégal”, fait-valoir le délégué général du festival “Ecrans noirs”.

Selon Bassek Ba Kobhio, c’est l’une des raisons qui fait que le Sénégal a été choisi comme pays invité d’honneur de cette édition 2023.

Il rappelle que cette manifestation veut servir de “trait d’union” entre les différents pays et les peuples pour intensifier les rapports entre les communautés.

“Le festival n’est pas seulement pour montrer des films, mais c’est aussi intensifier les rapports entre les peuples et les magnifier”, a-t-il indiqué, se félicitant, à cet effet, “des bons rapports qu’entretiennent le Sénégal et le Cameroun”.

Une journée dédiée au Sénégal est prévue ce mercredi, avec au programme un hommage réservé au cinéaste Ousmane Sembène dont on célèbre le centenaire de la naissance cette année.

DOB/FKS/BK/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-HYDRAULIQUE-SOCIAL / Adduction d’eau potable : 50 branchements sociaux pour des ménages pauvres de Louga  

Louga, 20 juil (APS) – Le président du collectif des Lougatois pour l’entre-ai…