Connexion

La vitrine du Sénégal

Bannière Une

01/28/2023 8:04 p.m.

SOCIETE-ELEVAGE

Appel à une révision des textes encadrant le contrôle sanitaire des animaux

Nov. 20, 2022, 11:30 a.m.

Dakar, 20 nov (APS) – Le président du Conseil national de la Maison des éleveurs du Sénégal, Isamïla Sow, a appelé, samedi, à la révision des textes législatifs encadrant la police sanitaire des animaux et le contrôle des produits alimentaires.

e‘’Nous invitons l’Etat à réviser les textes législatifs relatifs à la police sanitaire des animaux et au contrôle des produits alimentaires. Ces textes sont obsolètes et inadaptés aux réalités actuelles du secteur de l’élevage’’, a-t-il notamment dit lors d’une conférence de presse.

La rencontre avec les journalistes à laquelle a pris part le directeur général de la Société de gestion des abattoirs du Sénégal (SOGAS), Harouna Gallo Ba, faisait suite à un mouvement d’humeur déclenché à la suite d’informations faisant état d’un supposé abattage sans certification d’animaux destinés à la consommation.

Le président de l’Association nationale des professionnels de la viande, Doudou Fall, le président du foirail, Mamadou Talla, les responsables syndicaux du secteur ont également participé à cette conférence de presse.

Isamaïla Sow a également appelé l’Etat à prendre toutes les mesures idoines afin de permettre un service de production et de distribution pérenne de viandes au profit des populations.

Il a félicité le directeur de la SOGAS, Harouna Galo Ba pour avoir réussi à assurer la continuité  du service et de servir loyalement les familles sénégalaises en viande de qualité.

Il a invité les agents grévistes à plus de retenue et de responsabilité face à cette situation qui risque d’annihiler la relation de confiance et de solidarité.

Le directeur général de la Société de gestion des abattoirs du Sénégal (SOGAS), Harouna Gallo Ba s’est dit ému et sensible d’avoir ce soutien des éleveurs du Sénégal et des professionnels du secteur.

Il a rappelé que sa mission se limitait à faire un service de prestation dans le cadre du contrat qui le lie la SOGAS  à l’Etat du Sénégal.

‘’Ma mission n’est pas de contrôler, ni d’inspecter la viande’’, a-t-il précisé, rappelant que ce rôle incombait aux vétérinaires.

AN/AKS

Dans la même catégorie

La vitrine du Sénégal

APS Photos

S'inscrire à la newsletter

© 2022 APS. All Rights Reserved. Powered by EmC2 Groupe