Dakar, 8 nov (APS) – L’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC) s’emploie, à l’occasion d’un atelier, à une mise à niveau de 50 volontaires et collaborateurs extérieurs venus des 14 régions du pays, a constaté l’APS, mercredi, à Dakar.

‘’Cet atelier devrait nous permettre de nous entendre sur une bonne rationalisation et une coordination de nos interventions respectives et de nos initiatives qui sont parfois dispersées, pour que la prévention et la lutte contre la corruption touchent le plus grand nombre de personnes’’, a expliqué Babacar Ba, vice-président de l’OFNAC.

L’atelier organisé à la demande des bénéficiaires va favoriser des ‘’échanges constructifs, qui n’excluent ni remise en question, ni critique, ni introspection’’, a dit M. Ba en présidant la cérémonie d’ouverture de la rencontre.

Selon lui, ce sera l’occasion pour les volontaires et collaborateurs de l’OFNAC d’‘’avoir une meilleure compréhension des cadres conceptuel, juridique et institutionnel de la lutte contre la corruption au niveau national, sous-régional et international’’.

L’atelier va permettre à l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption d’arriver à ‘’une amélioration qualitative et quantitative’’ de ses activités de sensibilisation et de communication, a assuré le vice-président de l’OFNAC.

‘’La lutte contre la corruption et la fraude doit être l’affaire de tout le monde’’

La mise à niveau des volontaires et des collaborateurs extérieurs doit, selon les résultats attendus, conduire à un ‘’changement de comportement des personnes vulnérables à la corruption’’.

Babacar Ba a exhorté l’OFNAC à ‘’massifier les relais de prévention contre la corruption et à intensifier les activités et les cadres permanents de sensibilisation, de communication et d’éducation’’ visant à éradiquer la corruption.

‘’Cela contribuera davantage à l’émergence d’une population assez bien éduquée […] pour mieux affronter la corruption’’, a ajouté M. Ba.

La présence de nombreux volontaires et collaborateurs extérieurs de l’office anticorruption est la preuve de ‘’leur attachement aux valeurs que l’OFNAC s’emploie à défendre’’, a-t-il dit, saluant leur ‘’collaboration précieuse’’ à l’accomplissement de la mission de cette institution.

‘’La lutte contre la corruption et la fraude doit être l’affaire de tout le monde’’, estime Bassirou Tine, le porte-parole des bénéficiaires de l’atelier.

CS/ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ENVIRONNEMENT / Nettoiement : le collectif des concessionnaires en grève illimitée à partir de jeudi (secrétaire général)  

Dakar, 22 juil (APS) – Le collectif des concessionnaires du nettoiement, a décidé d’…