Saint-Louis, 12 mai (APS) – Le club OHADA de l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis (nord) a procédé samedi au lancement officiel d’une compétition de joutes oratoires axée sur l’accès aux données du secteur extractif en partenariat avec l’Agence américaine pour le développement international (USAID), a constaté l’APS.

‘´Exploitation des hydrocarbures et développement socio-économique du Sénégal : un fardeau déguisé ?’´, est le thème choisi..

L’amphithéâtre de l’Unité de formation et de recherche Civilisations, religions, arts et communication (UFR CRAC) a abrité la cérémonie de lancement de cette compétition qui vise à sensibiliser et  impliquer les étudiants, les universitaires, les jeunes et les femmes dans les questions cruciales de gouvernance des ressources naturelles de notre pays.

”L’accès à l’information, aux données, à un savoir pertinent dans le secteur extractif est très important pour que les populations les étudiants surtout puissent faire le suivi des obligations légales et contractuelles des entreprises mais aussi pour prendre part à la gouvernance vertueuse de tout ce qui est mine, pétrole et gaz exploités au Sénégal’´, a déclaré Mamadou Yéro Baldé, chef du projet USAID/TRACES ‘´Seytou Momel’’.

M. Baldé s’entretenait samedi en début de soirée avec la presse locale en marge de la cérémonie d’ouverture officielle de cette compétition.

Vice-recteur de l’UGB, le professeur Saliou Diouf a magnifié cette initiative en soulignant que l’USAID accompagne la deuxième université publique du Sénégal depuis plusieurs années.

Cette cérémonie a été également une occasion pour les deux entités, l’UGB et le projet USAID/TRACES, de nouer une convention de partenariat.

Birahim Seck coordonnateur Forum civil, Papa Fara Diallo président de la section sénégalaise de la coalition ‘´Publiez ce que vous payez’’ entre autres personnalités ont pris part à cette cérémonie.

Cette compétition, organisée dans le cadre du programme TRACES (Transparence et Redevabilité dans le Secteur extractif au Sénégal), est une initiative majeure visant à promouvoir la transparence et la redevabilité dans les industries extractives sénégalaises, indique un document de presse.

Cette compétition de joutes oratoires qui va se poursuivre jusqu’au mois de juillet, selon les organisateurs, a débuté avec un match opposant l’Unité de formation et de recherche Lettres et sciences humaines (UFR LSH) à l’équipe de l’UFR CRAC.

CGD/AMD/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE / Le Djilor à Ziguinchor avec 300 containers pour entamer l’évacuation de la production d’anacarde

Ziguinchor, 28 mai (APS) – Le navire le ”Djilor” a accosté lundi au port…