Dakar, 12 mai (APS) – L’Alliance des forces de progrès (AFP) déclare n’avoir pas encore désigné un candidat à l’élection présidentielle du 25 février 2024.

‘’L’Alliance des forces de progrès réaffirme avec force et clarté que, sur la question des candidatures à l’élection présidentielle de février 2024, le parti ne s’est pas encore prononcé’’, affirme l’AFP dans une déclaration parvenue vendredi à l’APS.

‘’En temps utile, ajoute la formation dirigée par Moustapha Niasse, ce dossier fera l’objet d’un débat démocratique dans les instances appropriées, débat à l’issue duquel la décision du parti sera rendue publique.’’

Ce parti politique membre de la majorité présidentielle déclare que ‘’toute tentative de cultiver la confusion’’ en son sein, en ce qui concerne les candidatures à l’élection présidentielle, ‘’n’engage que ses auteurs’’.

‘’L’AFP réaffirme son ancrage dans l’idéal qui a conduit à la création de BBY (la coalition de partis politiques de la majorité présidentielle) en 2012, pour réaliser ensemble les objectifs contenus dans le PSE (Plan Sénégal émergent) au profit des populations sénégalaises’’, lit-on dans la déclaration.

La Convergence pour une alternative progressiste en 2024 a annoncé vouloir investir l’ancien ministre Alioune Sarr, un militant de premier plan de l’AFP. La cérémonie d’investiture est prévue samedi 13 mai à Dakar.

Contre l’avis de son mentor, Moustapha Niasse, l’ex-président de l’Assemblée nationale, M. Sarr mobilise des militants depuis plusieurs semaines autour de sa candidature.

ESF/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans LA UNE

Voir aussi...

SENEGAL-MIGRATION-DIVERS / Saint-Louis : 57 candidats à l’émigration irrégulière interpellés par la Marine nationale

Saint-Louis, 20 juil (APS) – Une patrouille terrestre de la Base navale nord de la M…