Tambacounda, 30 avr (APS) – Aly Fall, conseiller technique en charge des médias et des relations publiques  à l’Agence nationale de la couverture maladie universelle (ANCMU), a souligné le fort dynamisme de la couverture maladie universelle (CMU) dans la région de Tambacounda.

S’exprimant lors d’un atelier de partage organisé samedi, dans la capitale orientale, il a précisé que les taux de couverture et de pénétration  s’élèvent respectivement à plus de 40,09% et 93,03%.

‘’La CMU est une réalité dans ce pays. Elle est partout au Sénégal, et il est toujours bon de mettre au fait les agents des médias, [qui sont] au contact de l’information sur la CMU’’, a-t-il dit lors de cet atelier destiné aux correspondants de Tambacounda.

Il a qualifié de ‘’reluisants’’ les résultats enregistrés en la matière dans cette région, reconnaissant tout de même qu’il y a des choses à améliorer. Quoi qu’il en soit, ces résultats ‘’participent activement au taux national, qui est de 53% (…)’’, a-t-il relevé. Il a rappelé que la contribution des mutuelles de santé  à ce taux national est de 23 %.

Aly Fall considère qu’’’il est nécessaire’’ que les journalistes ‘’sachent les progrès réalisés’’ par le programme de couverture maladie universelle.

Il a cependant reconnu les lenteurs notées dans  le cadre de la mise en oeuvre de la CMU. Ces lenteurs sont liées à  des facteurs d’ordre social, a-t-il expliqué. ‘’Au Sénégal, rappelle-t-il, l’assurance-maladie est encore un régime volontaire. Si, demain, on passe à un régime obligatoire, on peut booster les chiffres’’, a-t-il estimé.

Pour le moment, déclare-t-il, l’Agence de la couverture maladie universelle essaie d’avancer, en mettant en place des réformes, comme la création de ‘’mutuelles départementales fortes et professionnalisées’’.

‘’On en a installé 19 à l’échelle nationale et on va progresser vers les autres départements. L’idée, c’est d’aller vers 46 mutuelles départementales fortes et professionnelles, dans lesquelles on peut avoir un maximum de populations pour aider les Sénégalais à avoir accès à des soins de santé de qualité et à moindre coût’’, a-t-il fait savoir.

Interpellé sur la question de la dette envers les structures de santé, M. Fall a précisé qu’elle se chiffre à un peu plus de 10 milliards’’ de francs CFA. Il a informé que ‘’le chef de l’Etat a instruit son gouvernement d’accorder une rallonge de 10 milliard [francs CFA] à l’ANCMU afin de pouvoir éponger cette dette’’.

BT/ASG

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans REGIONS

Voir aussi...

SENEGAL-TRANSPORT / El Hadji Malick Ndiaye remet les clefs de 500 taxis à gaz à 20 GIE

Thiès, 13 juin (APS) – Le ministre des Infrastructures et des Transports terrestres …