Dakar, 3 mai (APS) – Le président de la commission électorale nationale autonome (CENA), Doudou Ndir, a révélé mardi que près de 280 000 citoyens vivant au Sénégal ont accompli les formalités d’inscription sur les listes électorales, tandis que près de 30 000 autres vivant à l’étranger en ont fait de même, depuis le début de la révision exceptionnelle des listes électorales.

‘’Selon les dernières statistiques que nous avons [journée du 30 avril], près de 280 000 Sénégalais ont demandé à figurer sur les listes électorales sur le plan national et à peu près une trentaine de mille sur les listes à l’étranger’’, a-t-il-déclaré à la fin d’une tournée d’inspection auprès des commissions de révision des listes électorales.

‘’La tendance qui se dessine nous conduira au-delà de 300 000 inscrits pour le fichier national et autour 30 000 pour le fichier à l’étranger’’, a précisé Doudou Ndir.

Concernant une éventuelle prorogation de la date limite fixée au 2 mai 2023, le président de la CENA estime ”qu’il ne serait pas mauvais d’avoir un examen attentif et objectif de la question pour permettre à tous les Sénégalais qui le désirent de s’inscrire sur les listes électorales”.

‘’Par rapport à ce qu’on a vu dans les commissions, au nombre de citoyens qui attendent de pouvoir être électeurs, on ira vraiment au-delà de 18h. Il aurait été souhaitable que les autorités administratives examinent cette question avec responsabilité dans le sens de faire en sorte que les Sénégalais qui disposent du droit constitutionnel [puissent] s’inscrire, puissent accomplir ce droit sans entrave’’, a-t-il-dit.

 

 

Le président de la CENA a salué ‘’l’esprit de coopération, de collaboration et de partenariat’’ qui règne au sein des commissions entre les autorités administratives, les populations et les  représentants des  partis politiques”. Il a magnifié aussi le comportement des citoyens qui viennent s’inscrire sur les listes électorales.

‘’Nous avons constaté, ici au stade Iba Mar Diop au même titre que les autres centres que nous avons visités, que les Sénégalais sont engagés à venir s’inscrire dans les commissions dans la discipline et dans le respect des autorités chargées de conduire ces opérations’’, s’est-il-réjoui. 

 

ABD/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Politique

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-DIPLOMATIE / Mali : “préoccupée” par le gel des activités des partis politiques, l’UA prône l’achèvement du processus de transition

Dakar, 13 avr (APS) – L’Union africaine (UA), par la voix du président de sa Commission, M…