Dakar, 15 mai (APS) – Le Sénégal, bien que n’ayant pas été ‘’radieux sur les plans technique et tactique’’ contre le Burkina Faso, dimanche, en demi-finale de la Coupe d’Afrique U20, a su montrer des ”qualités mentales et morales” fortes pour contrer le jeu de son adversaire et défendre son résultat, a analysé le sélectionneur national, Serigne Saliou Dia.

‘’Aujourd’hui, on devait voir une autre facette de l’équipe pas radieuse sur le plan technique et tactique, mais une autre équipe qui, sur le plan mental, sait se battre, défendre son résultat et se créer des situations de but, comme sur le penalty’’, a-t-il dit.

Il s’exprimait lors d’une conférence de presse après la qualification du Sénégal, pour la première fois de son histoire, en finale de la Coupe d’Afrique des nations des moins de 17 ans. Les Lionceaux ont obtenu leur ticket pour la finale aux dépens du Burkina Faso,  battu, 5-4 aux tirs au but, après un score d’un but partout au terme du temps réglementaire.

‘’C’est un match qu’il fallait gagner. On a tout le temps vu une équipe sénégalaise qui dominait ses adversaires, mais, aujourd’hui, c’était différent. Nous avions en face une bonne équipe qui jouait les longs ballons’’, a-t-il dit.

Il s’est félicité des qualités mentales et morales dont ont fait preuve ses joueurs pour remporter ce match.

Serigne Saliou Dia explique qu’il fallait mettre en place une stratégie pour ‘’faire reculer’’ la défense sénégalaise afin de contrecarrer le jeu en profondeur mis en place par le Burkina Faso.

‘’C’est ce qui a fait qu’en un moment, nous jouions très bas. Ils ont plus abusé des longs ballons pour reprendre les deuxièmes ballons pour attaquer et nous nous avons essayé de construire. Il y avait une opposition de styles. Mais nous serions plus libérés si nous avions mis ce penalty pour poser le jeu’’, a-t-il analysé

Selon lui, ‘’chaque match à ses réalités. Ce n’est pas parce que nous avons survolé des matchs que se sera toujours ainsi. Ce ne sont pas les mêmes joueurs, ni le même pays’’.

Le technicien sénégalais rappelle qu’‘’il y avait une finale derrière ce match et il fallait par tous les moins l’atteindre et écrire le nom du Sénégal dans cette catégorie et surfer sur cette dynamique victorieuse du pays’’.

Il n’a pas caché son ambition de remporter la victoire finale, pour ainsi ajouter une nouvelle consécration à celles des équipes du Championnat d’Afrique des nations (CHAN), de la CAN des moins de 20 ans et de la sélection A.

‘’Si on arrive à inscrire les U17 dans ces victoires, ce sera une superbe chose’’, a-t-il dit. Le plus important est toutefois de mettre l’équipe en avant, pour que les joueurs puissent récupérer, jouer et gagner ce trophée qui fera le bonheur du Sénégal et du staff, a-t-il déclaré.

SK/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Sport

Voir aussi...

SENEGAL-ATHLETISME / Championnats nationaux d’athlétisme : faute de moyens, la Fédération attend un geste de l’Etat

Dakar, 27 mai (APS) – La Fédération sénégalaise d’athlétisme réunira son burea…